COVID-19 : les jeunes en Service Civique d’Unis-Cité organisent des ciné-débats en ligne et des débats citoyens avec les jeunes

“Les volontaires Cinéma et Citoyenneté”, jeunes en service civique soutenus par le Centre National du Cinéma et de l’Image Animée (CNC) et les régions et encadrés par Unis-Cité, organisent et animent depuis 2015 des séances ciné-débats dans des établissements scolaires (lycées, CFA, collèges…) et des lieux d’éducation populaire pour encourager le dialogue citoyen et partager des instants de cinéma et d’ouverture sur le monde.

Ce programme de Service Civique s’inscrit dans le cadre du grand programme « Citoyens de la Culture » lancé par le Ministère de la Culture en 2015. Intitulé « les volontaires Cinéma & Citoyenneté » ce projet mis en place à l’initiative et avec le soutien du Centre National du Cinéma et de l’Image Animée (CNC) mobilise près de 1000 jeunes par an, ce qui en fait la première grande mission nationale de Service Civique dans le champ culturel.

Dans ce contexte particulier, les volontaires ont imaginé et mis en place des moyens alternatifs afin de continuer à mener à bien leur mission. Ils passent désormais par les outils numériques pour organiser des séances d’échange en ligne autour de films, courts métrages majoritairement.. 

A Tours,des séances de ciné-débat en ligne sont programmées chaque week-end et ouvertes à tous. Ces séances alternatives rencontrent un franc succès. En effet, l’initiative a déjà été reprise par d’autres antennes d’Unis-Cité. Par exemple, à Strasbourg, une séance ciné-débat, rendez-vous ciné-club régulier également, tous les mercredis à 14h.

Les volontaires confinés sont inspirés en termes de créativité alternative pour l’accomplissement de leurs mission, pour continuer à être des ambassadeurs du cinéma et proposer des débats citoyens à leurs pairs. Ils visionnent de nouveaux films grâce au milieu du cinéma qui fait beaucoup de médiation en proposant à tout citoyen de visionner des films à la maison vu que tel Festival n’aura pas lieu par exemple et que les salles de cinéma dont fermées.

Ils préparent donc, en équipe à distance, de nouvelles animations débat autour de nouveaux films. Ils adaptent les modalités et les animations débat quand tout le monde ne peut pas être en visio mais toutefois rassemblés pour échanger pour que le manque de matériel ou d’une bonne connexion n’exclue personne : parfois par chat ou en mode audio, par expression dessinée, par nuage de mots, par quizz interactifs etc.  pour que tout jeune qui le souhaite puisse avoir accès aux échanges !

Ils produisent aussi des affiches, des tutos pour trouver des spectateurs car les élèves-spectateurs habituels confinés ont un programme d’heures de cours à suivre dans la journée. Certains contactent la personne référente des établissements scolaires où ils animaient un ciné-club pour proposer des séances ciné-débat à distance et certains CPE, enchantés de cette proposition ont transmis à tous les élèves en leur proposant de participer !

Des Webradios ont aussi vu le jour avec des volontaires-chroniqueurs à Belfort, sur l’Île de la réunion par exemple : avec un programme d’émissions autour du cinéma, d’un film,  suivies d’un chat audio sur la plateforme Discord ou un échange de visu avec Zoom. D’autres enregistrent des pitch/chroniques postés sur des Clouds, pour donner envie de voir des films, de les rejoindre.

Les volontaires d’Auvergne-Rhône-Alpes :  lancent leurs séances de ciné débat. Et postent les liens et informations sur les prochaines séances sur leur page instagram.

A Strasbourg, les volontaires continuent leur mission en trouvant des alternatives. Ils postent désormais des critiques de films sur leur page facebook.