Contact|FAQ|Accessibilité |

18 mars, 1ère Journée de la civic tech et de l’engagement citoyen

 
 
Le 18 mars se tiendra la 1re Journée de la civic tech et de l’engagement citoyen en France, avec pour objectif de faire un état des lieux des pratiques réelles, pour qualifier les usages et les apports de ces nouvelles technologies. Cet événement est co-organisé par Décider ensemble (à travers l’Observatoire des civic tech et de la démocratie numérique) et le Conseil économique, social et environnemental (CESE).
CONTEXTE & OBJECTIF DE LA JOURNEE : Les civic tech font depuis plusieurs années l’objet d’un grand nombre d’expérimentations. Mais l’évaluation des résultats de ces démarches reste à réaliser.
A l’échelle nationale, elles sont principalement mobilisées dans le cadre de la fabrique de la loi, pour co-construire avec les citoyens des propositions de lois ou des amendements. A l’échelle des territoires, les applications numériques sont utilisées pour une variété d’objectifs, du recensement d’équipements aux budgets participatifs, en passant par des consultations sur des projets urbains ou des sondages sur les orientations de politique publique. Enfin, des acteurs comme des entreprises, associations, syndicats, offices HLM ou autres agences ont commencé à se saisir de ces outils, pour mieux engager en interne ou pour mener des consultations avec leurs parties prenantes.
Quatre axes ont donc été identifiés :
1- La mise en œuvre par des institutions (gouvernement, collectivités locales, administrations…) d’outils numériques de participation citoyenne.
2- L’utilisation d’outils numériques par des associations ou collectifs à des fins d’information, de mobilisation, de plaidoyer.
3- La structuration de l’écosystème « civic tech » : quels modèles économiques, quelles formes de soutien aux initiatives, quel rôle pour des mécènes.
4- Outils numériques de concertation en entreprise ou en organisation (syndicat, association) et d’expérimentation de nouvelles formes de gouvernance.
 
L’APPEL A CONTRIBUTIONS : Afin de réaliser un état des lieux, les acteurs publics et privés ont été invités à proposer des interventions, pouvant s’inscrire dans un ou plusieurs axes et être de plusieurs formats (voir ci-dessous). Les propositions les plus intéressantes vont être sélectionnées, en garantissant une diversité des points de vue représentés (acteurs publics et institutionnels, entreprises et start-ups, associations et collectifs, universitaires et think-tanks). Quelques présentations d’acteurs internationaux seront organisées (en anglais) afin d’apporter des retours d’expérience d’Europe ou du reste du monde (Espagne, Taiwan, Royaume-Uni, Colombie, Kenya par ex.).
Lundi 18 mars 2019, de 09h00 à 18h00, au Conseil économique, social et environnemental (CESE), 9 place d’Iéna, Paris 16

Rubriques

Actualités récentes

Skip to content