Tout sur Unis-cité au quotidien
13
Mai

28/12/2019 Une journée citoyenne et solidaire à l’IME de Seuilly

Unis-Cité
Des travaux à l’atelier équestre de l’Institut ont été réalisés dans le cadre d’un partenariat original. Un bel exemple de solidarité utile.

Sécurisation de la clôture du parc à chevaux, mise en place d’un parcours de motricité équine, le site de l’IME (Institut médico-éducatif) de Seuilly avait bien besoin de travaux. Surtout si l’on peut les faire faire à moindre coût.

C’est bien ce que vient de réaliser l’équipe de l’IME et son jeune directeur, Anthony Leclerc, qui a obtenu l’aide précieuse de l’association Unis Cité.

Cette dernière est notamment spécialisée dans le montage de projets à caractère solidaire. Cela se passe sous forme de partenariat avec des entreprises qui viennent réaliser une journée de chantier en offrant leur prestation. Les salariés sont rémunérés par leur entreprise comme en temps normal, mais c’est la société partenaire qui offre cette prestation d’un genre nouveau appelée une « journée citoyenne ».

Pour réaliser ses chantiers, l’IME de Seuilly a ainsi bénéficié d’une équipe d’une vingtaine de jeunes bénévoles, des jeunes se trouvant en service civique.

Des pensionnaires de l’établissement, parmi les plus grands, accompagnés de leur éducateur, ont participé également, ainsi que quelques jeunes de l’Itep Saint- Antoine de Chinon et de l’Itep L’Eveil de Tours, accompagnés par deux éducateurs.

Le plus gros des chantiers prévus se déroula donc autour de l’atelier équestre de l’établissement. « Il s’agissait d’une part de clôturer en demi-rondins l’ensemble du parc à chevaux et de la mini-ferme de l’IME et, d’autre part, de réaliser un parcours de motricité enfant-cheval au sein du centre équestre », explique Muriel Abbo, chef de service à l’IME de Seuilly.

Bien préparé, le chantier a été rondement mené, dans une belle ambiance entre publics différents, certes, mais animés d’une envie d’être utile.

 

Des projets en cours

En dehors de la clôture qui sécurise le lieu, la création d’un parcours de motricité pour les chevaux va permettre des activités nouvelles pour les jeunes de l’IME de Seuilly, et d’autres instituts voisins, en particulier pour ce qui concerne le travail de médiation animale.

Des démonstrations au rond de longe du centre équestre ont d’ailleurs eu lieu en fin de journée en présence des bénévoles et de mécènes et autres partenaires de l’IME

Voilà qui constituera un atout de plus pour un établissement exemplaire à bien des titres, et qui ne manque pas de projets au sein de son beau parc de sept hectares, où sont accueillis environ 80 jeunes de 6 à 20 ans (voire un peu plus), ayant une déficience intellectuelle, avec ou sans troubles du spectre autistique.

Il est ainsi question de créer, peut-être dès l’été prochain, un centre de loisirs sans hébergement, toujours dans l’idée de développer l’ouverture de l’IME sur son environnement, ainsi que de proposer toujours plus d’aide aux aidants, en leur offrant des moments de répit. Une bien noble cause.

Publié le 28/12/2019 à 06:25 Nouvelle République | Mis à jour le 28/12/2019 à 06:25

Unis-Cité