3ème expérimentation MONALISA, “En campagne contre l’isolement” s’adresse aux seniors en milieu rural

En avril, tous les acteurs de l’expérimentation “En campagne contre l’isolement” se sont rassemblés pour échanger autour de leurs projets contre l’isolement social des personnes âgées en milieu rural – 25% de la population rurale a plus de 65 ans, contre 18% en moyenne nationale.

Cette expérimentation s’inscrit dans l’esprit de co-construction et de dynamique territoriale porté depuis 15 ans par Monalisa, pour laquelle une action menée avec Unis-Cité et l’UFCV de 2015 à 2017 a permis de mobiliser plus de 200 jeunes en Service Civique et de valider leur utilité en appui des équipes citoyennes agissant contre l’isolement des âgés.

L’expérimentation se déroule sur 4 “bassins de vie enclavés” : Cessenon-sur-Orb, Pierrerue, Prades-sur-Vernazobre (Hérault), Vallée de l’Ondaine (Loire), la Chaise Dieu et Allègre (Haute-Loire), Clic du Haut Val de Sèvre (Deux-Sèvres). Elle vise à mieux comprendre les particularités de l’isolement social des personnes âgées en milieu rural, les ressorts de l’engagement citoyen et bénévole et les contraintes et éléments facilitant les coopérations entre acteurs.

Un groupe de travail constitué de plusieurs parties prenantes de MONALISA anime ce travail collectif : caisse centrale de la Mutualité sociale agricole, Croix Rouge française, Familles Rurales, fédération des centres sociaux, les petits frères des Pauvres, Secours catholique, Union nationale de l’ADMR, générations Mouvements.

Ces 4 territoires bénéficient d’un soutien : l’équipe nationale MONALISA les épaule et une structure professionnelle, partenaire de l’association MONALISA, les accompagne régulièrement pendant environ un an, dans le but de :

  • faciliter la mise en oeuvre de coopérations locales en grande ruralité,
  • accompagner le déploiement d’équipes citoyennes selon les spécificités des territoires.

–> L’association Monalisa ? Pour elle, « la lutte contre l’isolement s’appuie sur la force d’initiative des citoyens comme acteurs du lien social ». Elle rassemble 414 organisations qui luttent ensemble contre l’isolement des âgés en soutenant et suscitant
l’engagement bénévole de proximité.