Contact|FAQ|Accessibilité |

Belgique : la “Plateforme pour le Service Citoyen” fête ses 10 ans

En janvier 2008, une salariée à mi-temps était engagée pour développer une nouvelle Plateforme, composée de 4 membres fondateurs, dont l’objectif était l’instauration en Belgique d’une forme de Service Civil renouvelé, visant tous les jeunes. Une décennie plus tard, plus de 600 jeunes ont eu l’occasion d’expérimenter le Service Civil belge. Dès le début, Unis-Cité a apporté son soutien sous forme de transfert d’expérience et d’outils.

Sur le plan opérationnel, « les résultats sont là », estiment les responsables, « (re)prise de confiance en soi, inflexion positive des trajectoires de jeunes en décrochage, valorisation par le groupe, démystification des Institutions, engagement pour la société, soutien à des milliers de bénéficiaires, (re)prise d’emploi ou de formation, brassage social et culturel, ouverture aux autres, clarification du projet d’avenir… L’impact du Service Citoyen est incontestable : il a été évalué, objectivé, et s’avère éminemment positif pour les jeunes et pour la société ».

Sur le plan institutionnel « en revanche, les avancées sont d’une lenteur d’escargot », estime la Plateforme… Lenteur qui désespère d’autant les promoteurs que dans le reste de l’Europe les avancées existent, avec notamment les Pays-Bas où un service, le Maatschappelijke diensttijd, a été lancé avec un budget pouvant monter jusqu’à 100 millions d’€.

Et pourtant, « la reconnaissance d’un statut de Service Citoyen progresse au Gouvernement fédéral belge, même si le cadre légal escompté n’est pas celui rêvé (voir article), qu’aucun financement n’y est associé, et que l’organisation est déléguée aux Entités fédérées, lesquelles peinent à prendre leurs responsabilités ».

Rubriques

    Actualités récentes

    Skip to content