Tout sur Unis-cité au quotidien
28
Avril

[CP] La #Diair et @uniscite unissent leurs efforts pour permettre aux jeunes réfugiés de poursuivre leur service civique dans le contexte de la crise sanitaire

Unis-Cité

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Paris, le 28 avril 2020

 

 

COVID-19 : UNIS-CITE ET LA DELEGATION INTERMINISTERIELLE

A L’ACCUEIL ET A L’INTERGRATION DES REFUGIES

SE MOBILISENT POUR QUE LA CRISE NE RENFORCE PAS

L’ISOLEMENT ET LES DIFFICULTES DES REFUGIES EN FRANCE

 

Nous le savons tous : la période que nous traversons est particulièrement difficile à vivre pour les personnes les plus précaires. C’est particulièrement vrai pour les personnes réfugiées. L’isolement physique et culturel rend ces personnes particulièrement vulnérables. Les consignes liées au COVID-19 et leurs modalités d’application (attestation de déplacement, etc.) évoluent par ailleurs rapidement, ce qui peut poser des problèmes de compréhension et d’application pour une population souvent allophone.

 

Face à cette situation, Unis-Cité et la DIAIR se sont mobilisées pour maintenir le soutien de jeunes volontaires du service civique auprès des réfugiés, et pour préserver le service civique des jeunes réfugiés initié par le lancement du programme Volont’R.

 

Une mobilisation de longue date du Service Civique auprès des réfugiés

Unis-Cité mobilise depuis 2015 des jeunes en Service Civique pour des actions de soutien à l’accueil des réfugiés en France. Depuis 2017, elle intègre également des jeunes réfugiés eux-mêmes au sein de ses équipes de volontaires. Cette pratique a pu se développer depuis 2018 grâce au grand programme « Volont’R » de la Délégation Interministérielle à l’Accueil et à l’Intégration des Réfugiés (DIAIR), qui a permis, grâce à la mobilisation collective d’Unis-Cité, Concordia, Solidarité Jeunesse, et la Ligue de l’Enseignement à plus de 300 jeunes réfugiés d’effectuer un Service Civique.

 

La DIAIR a en effet lancé à l’automne 2018 “Volont’R”, un grand programme de Service Civique pour et avec les jeunes réfugiés, avec pour objectif de mobiliser 2000 jeunes en proposant, d’une part, à 1500 jeunes citoyens français de s’engager dans une mission de Service civique en faveur des réfugiés et, d’autre part, à 500 jeunes réfugiés majeurs (18 à 25 ans) de faire l’expérience de la citoyenneté et de l’engagement en faisant un service civique adapté à leur situation.

 

… qui continue pendant la période de confinement par des actions concrètes par et pour les réfugiés :

Depuis le début du confinement, les volontaires, français ou réfugiés, continuent leur engagement de service civique. Cela passe notamment par :

  • La sensibilisation des personnes réfugiées aux gestes barrières, règles du confinement, dans leur langue maternelle, en partenariat avec des associations locales ou nationales spécialisées, comme « Forum Réfugiés » à Besançon et Toulouse notamment ;
  • la mobilisation de volontaires d’Unis-Cité allophones pour aider à la traduction du site info, mis en place par la DIAIR;
  • le maintien d’ateliers de Français Langue Etrangère (FLE) à distance pour les volontaires réfugiés

actuellement en service civique avec Unis-Cité.

 

Paroles de volontaire – Mahmoud, jeune réfugié syrien en Service Civique à Unis-Cité Bordeaux :

Dans le cadre de mon service civique, j’ai pu mener de nombreuses actions de solidarité, comme apporter mon aide à la banque alimentaire ou au train de la solidarité quand il est passé à Bordeaux. Parallèlement, nous avons des cours de danse hip hop avec des danseurs professionnels, qui nous aident, entre jeunes réfugiés et français, à nous exprimer autrement (nous préparons même un spectacle !). J’ai également, grâce à la DIAIR, 4 heures par semaine de cours de français et des ateliers linguistiques avec un autre jeune en service civique, qui lui est français. Malgré la crise, nous avons continué ! Nos cours et nos ateliers continuent en visio-conférences. C’est très bien. Nous avons même pu en profiter pour « rencontrer » d’autres volontaires.

 

Mot de Marie Trellu-Kane, Présidente d’Unis-Cité :

« Unis-Cité se réjouit d’avoir pu, grâce à l’engagement de la DIAIR, développer les actions en faveur des réfugiés, et notamment l’intégration de jeunes réfugiés au sein de nos équipes de jeunes en Service Civique. Dans la période de crise que nous traversons, les actions de sensibilisation auprès du public allophone font la preuve de leur importance et de leur impact concret et direct. »

 

Mot d’Alain Régnier, Délégué interministériel chargé de l’accueil et de l’intégration des réfugiés :

Le grand programme national Volont’R, lancé en octobre 2018 par la DIAIR et l’Agence du Service Civique, est un outil civique et citoyen pour l’intégration des jeunes réfugiés. Il offre d’une part 1 500 missions de Service Civique à des jeunes français ou européens en faveur des réfugiés et propose d’autre part à 500 jeunes réfugiés de faire l’expérience de l’engagement en réalisant une mission de Service Civique. Le Service Civique est un véritable levier d’intégration : c’est une période d’engagement longue, de 6 à 24 mois à raison de 24 à 48 heures hebdomadaires, moyennant une indemnité et donc garante de l’accès équitable pour tous à l’engagement altruiste. Les jeunes réfugiés bénéficient en retour d’un dispositif renforcé (cours de français langue étrangère, ateliers d’insertion professionnelle) pour les accompagner dans leur parcours de vie.”

 

 

********

Contacts presse :

Pour Unis-Cité :

Nicolas JACQUEMARD – njacquemard@uniscite.fr – 07 63 31 08 14

Marie TRELLU-KANE – marie.trellu@me.com – 06 63 84 43 98

 

Pour la DIAIR :

Frédérique PHARABOZ, conseillère éducation, jeunesse et culture – frederique.pharaboz@interieur.gouv.fr

07 72 71 68 15

 

A propos d’Unis-Cité : L’association Unis-Cité est née de la conviction qu’il devrait faire partie de l’éducation de tous nos jeunes de consacrer une étape de leur vie à servir la collectivité tout en faisant l’apprentissage de la mixité sociale. Depuis 1995, Unis-Cité est l’association à la fois pionnière et experte du Service Civique des jeunes en France. Elle a inspiré la loi sur le Service Civique de mars 2010 et s’engage depuis pour contribuer à sa généralisation en France et en Europe, afin qu’il devienne une vraie étape d’engagement et de mixité sociale pour tous les jeunes, et notamment pour tous ces jeunes qui ne croient plus en eux-mêmes ni en la société. Présente dans plus de soixante villes en France, Unis-Cité a déjà mobilisé et accompagné plus de 25 000 jeunes dont 5000 en 2020. www.uniscite.fr

 

A propos de la DIAIR : Annoncé à l’été 2017 dans le plan d’action pour garantir le droit d’asile et mieux maîtriser les flux migratoires, un délégué interministériel chargé de l’accueil et de l’intégration des réfugiés (Diair) a été institué auprès du ministre de l’intérieur. Le Diair a pour mission de participer à la définition et à l’animation de la politique d’accueil et d’intégration des réfugiés. Pour cela, outre les différents services de l’État, la délégation interministérielle travaille avec le secteur associatif, les représentants de la société civile et également les collectivités territoriales. Dès sa prise de fonction, le délégué interministériel a souhaité orienter l’action de son équipe autour de trois grands axes : améliorer la vie des personnes réfugiées en France au quotidien, susciter l’engagement de nos concitoyens (et notamment des jeunes) pour aider à l’intégration et changer les regards portés sur les réfugiés. C’est à la conjonction de ces trois axes qu’est né le grand programme de service civique Volont’R pour et avec les réfugiés lancé en octobre 2018.

 

A propos du Service Civique : il s’agit d’un engagement volontaire ouvert à tous les jeunes âgés de 16 à 25 ans (et jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap) désirant consacrer 6 à 12 mois de leur vie au service des autres, sur des missions d’intérêt général telles que la solidarité et la lutte contre l’exclusion, l’éducation, l’environnement, le sport et la culture, etc. Les jeunes volontaires perçoivent une indemnité mensuelle (~577 €) et bénéficient d’une couverture sociale prise en charge par l’État. www.service-civique.gouv.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Unis-Cité