Tout sur Unis-cité au quotidien
04
Novembre

[CP] Les jeunes en Service Civique plus que jamais mobilisés au service de l’intérêt général !

Unis-Cité

Communiqué de presse
Paris, le 04 novembre 2020

 


Suite à l’annonce d’un deuxième confinement, les volontaires en Service Civique se mobilisent une fois de plus pour répondre aux besoins sociaux, qui sont plus forts que jamais. Les missions d’intérêt général sont ainsi autorisées, et la jeunesse répond une fois encore présente pour soutenir la société en cette période de crise.

Depuis mars 2020, l’épidémie de Covid-19 a considérablement modifié notre quotidien et nos activités. L’épidémie se généralise de nouveau et touche de plus en plus de personnes, et les personnes déjà fragilisées par la situation sanitaire et ses conséquences économiques sont plus que jamais impactées et en danger. Ce nouveau confinement sera différent du premier que nous avons vécu. Les écoles, collèges et lycées restent ouverts, pour assurer la continuité éducative des jeunes ; les services publics continuent leur action auprès de la population ; les EHPAD conservent majoritairement leurs visites auprès des âgés ; les associations d’aide aux plus démunis et aux personnes vulnérables ont été appelées à renforcer leur action. Les besoins sociaux sont forts, et les volontaires en Service Civique à Unis-Cité contribueront à y répondre.

L’engagement des jeunes pour une société plus solidaire doit pouvoir se traduire dans les actes, et il est essentiel que le Service Civique continue à porter leur vœu de solidarité. Lors du dernier confinement, les volontaires ont été en première ligne pour apporter leur soutien aux personnes âgées confinées, aux personnes en situation de handicap isolées, aux plus vulnérables, à travers des actions à distance mais aussi par leur engagement dans la réserve civique pour mener des actions de première nécessité.

Nous veillerons à maintenir une présence sur le terrain chaque fois que possible et utile. Les missions d’intérêt général seront poursuivies, dans un cadre d’engagement sécurisé, pour veiller au respect de la protection de soi et des autres. L’aide aux plus vulnérables continuera à être assurée, notamment auprès des seniors isolés, des personnes en situation de handicap, ou à travers des actions de distribution alimentaire, d’éducation citoyenne dans les établissements scolaires, etc. Certaines missions seront réadaptées vers des actions d’urgence, de collecte et de distribution alimentaire. Unis-Cité renforce également l’accompagnement des volontaires, tant sur leur projet d’insertion professionnelle et d’engagement citoyen post Service Civique, que pour s’assurer qu’ils vivent eux-mêmes bien cette période compliquée.

 

Marie Trellu-Kane, Présidente et co-fondatrice d’Unis-Cité : « Lors du 1er confinement, nous avions été impressionnés par la mobilisation des jeunes, et leur capacité à s’adapter pour être utiles à tous. Une fois de plus, nous constatons sur le terrain la réactivité solidaire des jeunes en Service Civique, qui sont déjà prêts à adapter leurs missions s’il le faut, pour répondre aux besoins les plus urgents »

Virginie Vejux, Coordinatrice d’équipe et de projet à Belfort : « Nous accompagnons les volontaires non seulement dans le quotidien de leurs missions, mais nous préparons aussi avec eux leur avenir. Nous leur apprenons à maîtriser les outils numériques, à s’organiser pour travailler à distance, afin que cela leur soit utile lors de leur mission et également dans leur vie professionnelle. L’accompagnement au projet d’avenir (APA) sera également renforcé, pour les aider à préparer l’après, et notamment à travers l’acquisition de compétences transversales »

Aurélie Ducros, 21 ans, en Service Civique à Nîmes : « Le confinement ce n’est pas une période facile, du coup on doit se serrer les coudes au maximum et s’entraider du mieux qu’on peut. Surtout que beaucoup de personnes ne vivent pas cette période dans les meilleures conditions, donc si je peux apporter mon aide et un sourire, I’m in! »  

Lionel Allaert, 21 ans, en Service Civique à Dunkerque : S’engager en cette période c’est montrer au monde qu’il y a de l’espoir au bout du tunnel »

Hicham Ducrocq, 23 ans, en Service Civique à Dunkerque : « En cette période obscure, il est important d’être présent auprès des personnes qui en ont besoin »

—-

Contact presse : Danya Boukry – 06 98 25 04 80 dboukry@uniscite.fr

Contact institutionnel : Marie Trellu-Kane – 06 63 84 43 98 marie.trellu@me.com

——————————————————————————————————————-

A propos d’Unis-Cité : L’association Unis-Cité est née de la conviction qu’il devrait faire partie de l’éducation de tous nos jeunes de consacrer une étape de leur vie à servir la collectivité tout en faisant l’apprentissage du travail d’équipe dans la mixité sociale. Unis-Cité a inspiré et servi de modèle au lancement du Service Civique des jeunes en 2010. Présente dans plus de soixante villes en France, Unis-Cité a déjà mobilisé et accompagné 25.000 jeunes dont plus de 7.000 en 2018, dans un service civique « collectif », fondé sur la mixité sociale. Unis-Cité promeut l’idée que le Service Civique devrait devenir « universel », et faire partie du parcours de tous les jeunes en France. www.uniscite.fr – Twitter @uniscite – www.relais-service-civique.fr

A propos du Service Civique : inspiré de l’expérience précurseur d’Unis-Cité et cherchant à donner une suite au service national suspendu en 1996, le service civique a été créé en 2010 pour favoriser la mixité sociale et développer une culture de l’engagement chez les jeunes en France. Volontaire, il propose aux jeunes de 16 à 25 ans de consacrer 6 à 12 mois de leur vie à des missions d’intérêt général au sein d’associations et services publics (solidarité, lutte contre l’exclusion, éducation, environnement, sport, culture…. Ils perçoivent une indemnité mensuelle (~582 €), bénéficient d’une couverture sociale, d’une formation citoyenne et d’un accompagnement pour préparer l’après service. www.service-civique.gouv.fr

Unis-Cité