[CP] Unis-Cité souhaite la bienvenue à Pap Ndiaye, nouveau Ministre de la Jeunesse

Communiqué de presse

Paris, le 25 mai 2022

 

 

#NouveauGouvernement #Jeunesse

Unis-Cité souhaite la bienvenue au nouveau ministre de la Jeunesse et se tient à la disposition du gouvernement pour réussir le déploiement du Service Civique

Unis-Cité se félicite de la confirmation par la nouvelle Première Ministre de la volonté du gouvernement d’investir dans le déploiement du Service Civique des jeunes, comme annoncé lors de sa campagne par le Président de la République. 

L’association, à l’origine du dispositif, souhaite la bienvenue au nouveau ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse, Pap Ndiaye, et se tient à sa disposition pour relever le défi de cette généralisation devenue nécessaire.

 

Sur le front des politiques jeunesse et de cohésion nationale, les derniers mois ont été marqués par l’engagement pris par le Président de la République, alors candidat à sa réélection, de généraliser le Service Civique[1], année de césure de formation par l’engagement citoyen et collectif pour les jeunes entre 16 et 30 ans. Avec la volonté, en outre, de lancer un Service Civique Ecologique[2] pour associer les jeunes au défi de la transition écologique, et l’annonce, quelques mois plus tôt, du lancement d’un Service Civique européen[3] dans le cadre de la Présidence française de l’UE.

Unis-Cité, association pionnière et experte du Service Civique depuis plus de 25 ans et partenaire privilégiée de l’Etat et des collectivités dans son déploiement, est plus que jamais convaincue que le Service Civique doit devenir une étape incontournable du parcours de tous les jeunes. L’expérience d’Unis-Cité, qui mobilise chaque année plus de 10 000 jeunes de toutes origines sociales et culturelles et de tous niveaux d’étude dans un service collectif permettant la mixité sociale, montre que le Service Civique est une réponse au désir croissant des jeunes de pouvoir s’engager sur les grandes causes sociales et environnementales du pays et du monde, mais aussi à leur besoin fondamental de prendre du recul et de vivre des expériences humaines et collectives structurantes. Pendant leur Service Civique, quelles que soient les difficultés qu’ils aient pu rencontrer dans leur parcours et quels que soient leurs projets d’avenir, ils reprennent confiance en eux et en la société, et savourent le plaisir de se rendre utiles.

Unis-Cité souhaite la bienvenue au nouveau ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse Pap Ndiaye, et est à sa disposition, ainsi qu’à celle de l’ensemble du gouvernement, pour réussir la généralisation du Service Civique annoncée par le Président de la République, et construire ainsi un service national renouvelé. Unis-Cité attend du nouveau ministre un portage politique fort de ce projet fédérateur pour la jeunesse et le pays, et se mobilisera à ses côtés.

 

A propos d’Unis-Cité : L’association Unis-Cité est née de la conviction qu’il devrait faire partie de l’éducation de tous nos jeunes de consacrer une année de leur vie à servir la collectivité tout en faisant l’apprentissage du travail d’équipe dans la mixité sociale. Unis-Cité a inspiré et servi de modèle au lancement du Service Civique des jeunes en 2010. Présente dans plus de quatre-vingt villes en France, Unis-Cité a déjà mobilisé et accompagné plus de 35.000 jeunes dont plus de 10.000 en 2021, dans un Service Civique « collectif », fondé sur la mixité sociale. www.uniscite.fr – Twitter @uniscite – www.relais-service-civique.fr

A propos du Service Civique : Cherchant à donner une suite au service national suspendu en 1996, le service civique a été créé en 2010 pour favoriser la mixité sociale et développer une culture de l’engagement chez les jeunes en France. Volontaire, il propose aux jeunes de 16 à 25 ans de consacrer 6 à 12 mois de leur vie à des missions d’intérêt général au sein d’associations et services publics (solidarité, lutte contre l’exclusion, éducation, environnement, sport, culture…). Ils perçoivent une indemnité mensuelle (~582 €), bénéficient d’une couverture sociale, d’une formation citoyenne et d’un accompagnement pour préparer l’après service. www.service-civique.gouv.fr

[1] Discours du 17 mars 2022, Emmanuel Macron : « je souhaite que nous puissions poursuivre la généralisation du Service Civique qui permet à nos jeunes de compléter leur formation par un engagement associatif reconnu, l’acquisition de compétences »

[2] Discours du 16 avril 2022, Emmanuel Macron « Notre jeunesse sera intégrée au Haut-Conseil pour le Climat à travers les grandes associations. Notre jeunesse, par le Service Civique écologique, pourra participer aux grands chantiers de la Nation. »

[3] Allons plus loin et réfléchissons à un Service Civique européen de 6 mois ouvert à tous les jeunes de moins de 25 ans, pour un échange universitaire ou d’apprentissage, un stage ou une action associative