La Formation Civique et Citoyenne des jeunes en Service Civique continue à Unis-Cité, avec des modules spécifiquement créés pendant le confinement

 
 
Cette formation vise à développer la capacité des jeunes à agir en citoyens actifs au delà de leurs mois d’engagement en Service civique. C’est un temps obligatoire pendant le Service Civique, qui est de 6 à 8 jours par jeune chez Unis-Cité. Plusieurs thématiques y sont abordées à travers des temps de découverte, de réflexion et de débats collectifs : la citoyenneté, l’environnement, les discriminations, les institutions, l’égalité femmes-hommes, etc.
Depuis le début du confinement, Unis-Cité s’est efforcé d’assurer la continuité à la fois des missions des jeunes en Service Civique et de leur Formation Civique et Citoyenne, partie intrinsèque de leur engagement. Des webinaires, de la formation en ligne, des temps animés par les volontaires eux-mêmes sur une thématique de leur choix, etc., ce sont autant de modules de formation, spécifiques au confinement, qui ont été créés.
Même si la rencontre physique entre jeunes et avec des animateurs reste évidemment préférable pour de tels temps de formation, ces réflexions, menées à distance, représentent un formidable outil pour retrouver et renforcer le lien entre des volontaires confinés, parfois seuls, et leur permettre de rester mobilisés.
Des modules de formation « spéciaux confinement »
Ces modules, qui permettent d’accompagner au mieux les volontaires, sont notamment :

  • un “PolKa spécial Coronavirus” :la méthode du PolKa a émergé du collectif Voxe et de Kawaa lors du Printemps citoyen en 2017 : elle permet de mener un débat pour parler sereinement de sujets politiques, potentiellement polémiques ou sensibles, avec des inconnus. Sur ce sujet en particulier, il s’agit d’avoir un support pour aider les volontaires à imaginer la sortie de crise en termes de citoyenneté active et de lancer la question  « l’après Covid-19 : plus de solidarité ou plus d’individualisme ? »
  • un module “Corona et environnement”,conçu par les équipes d’Unis-Cité Auvergne-Rhône-Alpes, vise à accompagner les volontaires dans leur compréhension des événements et les invite à prendre du recul. Au-delà de les aider à s’approprier les enjeux du confinement, l’accent est mis sur les dimensions environnementales de la crise actuelle.

 
Des formations-actions à l’initiatives des jeunes viennent enrichir les modules “classiques“ … Illustration par les jeunes d’Unis-Cité Saint Quentin (Aisne)
La Gazette : L’idée : les volontaires partagent entre eux tout ce qui leur tient à cœur (zéro censure) : une chanson, un poème, une recette de cuisine, un coup de gueule, une opinion personnelle, un film, une série, une question, etc.
Cela permet à certains de s’exprimer différemment, de faire passer un message, de faire découvrir aux autres une passion… pour certains ce sont des choses qu’ils n’osent pas forcément faire ou dire d’habitude devant leur équipe, pour les autres c’est une manière de confirmer leur manière de penser et de faire !
Concrètement ? Le jeudi, chaque volontaire envoie un “article”, avec illustration, + pourquoi il/elle a souhaité partager ça ; après une mise en page par la coordinatrice La Gazette est publiée le lundi à 18h, sur la page Facebook d’Unis-Cité Hauts-de-France. Elle est aussi envoyée à l’ensemble des équipes d’Unis-Cité Hauts-de-France, ainsi qu’à tous les partenaires de l’antenne de Saint-Quentin.
La Dictée Géante : pendant le confinement, Rachid Santaki, journaliste, romancier et scénariste, entrepreneur et organisateur de dictées géantes (au Stade de France, par exemple) propose une dictée tous les lundis, à 10h00, sur sa page Facebook. Depuis la rentrée d’avril, les volontaires de Saint Quentin s’y sont mis ! Une fois la dictée terminée, ils envoient une photo de leur œuvre à leur coordinatrice d’équipe. Ensuite, ils s’amusent à comparer leurs fautes, sur le groupe Messenger créé dès le 1er jour du confinement pour faciliter des discussions quotidiennes… Et, « comme l’exercice leur plaît bien, il va être maintenu chaque semaine jusqu’à la fin de leur Service civique ».
Des ciné-débats « internes » sont aussi organisés par et pour les équipes de volontaires, permettant des débats sur des thèmes abordés en Formation Civique et Citoyenne.
Des défis MédiaTerre (c’est à dire éco-responsables) sont lancés : fabriquer son masque ou un sac avec un vieux t-shirt, préparer une recette anti gaspi, créer une fresque sur le développement durable (les jeunes la réaliseront ultérieurement sur un mur, quand ce sera possible), etc.