Tout sur Unis-cité au quotidien
12
Octobre

Saron et Hakim sont les nouveaux porte-parole d’Unis-Cité

Unis-Cité
Leur rôle pour 1 an : représenter Unis-Cité et animer le réseau des anciens volontaires. Leur enthousiasme et leur mobilisation sont forts.
Saron et Hakim sont les nouveaux porte-parole d’Unis-Cité

Saron BUYIKANA, 25 ans « J’ai effectué mon Service civique dans le quartier des « Dures Terres », à Eaubonne (Val-d’Oise). M’engager comme Ambassadrice d’Unis-Cité me tenait à cœur, car cette association m’a vraiment été utile personnellement mais aussi professionnellement ». (Lire la suite)

Pendant mon service, terminé en juin, j’ai eu deux missions à mener auprès des habitants du quartier sensible des « Dures Terres » : « Médiaterre », pour proposer aux familles d’adopter des éco-gestes et « Intergénéreux », pour visiter les personnes âgées isolées. Mon service m’a appris à m’ouvrir sur le monde et vers les autres, à oser prendre la parole et exprimer mes opinions. J’ai beaucoup plus confiance en moi maintenant, je fais aussi preuve de beaucoup plus de professionnalisme (je vais plus dans le détail et en profondeur) ».

Comment je vois mon rôle cette année ? Je vais informer les jeunes sur Unis-Cité, qui a été la première association à proposer le service civique en France, et les convaincre de s’engager eux aussi. Unis-Cité est, en faisant intervenir des volontaires face à des problèmes de la société, très utile et efficace pour aider à changer le monde.

Avec Hakim, nous avons déjà rencontré les nouveaux volontaires de Paris, afin de leur transmettre le flambeau de l’engagement, la motivation nécessaire pour mener à bien leurs missions, les valeurs d’Unis-Cité et le respect des différences. Aujourd’hui, on fait grandir le mouvement ! »

 

Hakim SOUDJAY, 24 ans : « J’ai fait mon Service civique à Dunkerque, autour de deux missions très riches : à Bergues auprès de personnes âgées isolées et à Calais et Dunkerque auprès des migrants. Comme Ambassadeur d’Unis-Cité, je désire valoriser un engagement encore trop méconnu ». (Lire la suite)

Mes missions de Service civique étaient très différentes et m’ont beaucoup apporté : rendre régulièrement des visites de convivialité à des personnes âgées pour les sortir de leur isolement ; avec les associations Salam et Médecins du Monde, apporter des repas, produits d’hygiène, abris, douches chaudes, et surtout un soutien moral et de la chaleur humaine aux réfugiés de Calais et Dunkerque… Mon Service m’a apporté une prise de conscience de ma capacité d’action sur les grands enjeux de société et sur ma responsabilité en tant qu’être humain et citoyen d’agir face à ces grands problèmes. J’ai aussi amélioré ma capacité à entrer en contact avec des personnes de tous profils.

Comme Ambassadeur d’Unis-Cité, je désire valoriser un engagement encore trop méconnu, mais dont l’impact en termes de solidarité, de justice sociale, de vivre ensemble, est formidable.

Depuis le 14 septembre, ce qui m’a le plus marqué c’est mon échange de 5-6 minutes avec le Ministre Patrick Kanner au cours de sa conférence pour lancer des missions de Service civique destinées à apporter un soutien aux réfugiés. Comme 2 autres volontaires, j’ai pu lui parler de mon expérience concrète. A l’instar du colibri de la légende indienne, je continue de faire ma part ! »

Unis-Cité