Tout sur Unis-cité au quotidien
12
Mai
2020

Témoignage de Chloé – Ambassadrice Aixoise

Unis-Cité
Chloé, 18 ans, volontaire à l'antenne d'Aix en Provence, réalise la mission des "Ambassadeurs Aixois". Dans ce cadre, elle intervient 2 fois par semaine au sein d'une école primaire (l'école d'Arbaud) pour réaliser des ateliers autour du mieux vivre ensemble. Elle intervient en binôme sur du temps périscolaire.

Bonjour, je m’appelle Chloé, j’ai 18 ans et j’ai fait mon service civique à Unis-Cité durant l’année 2019/2020. Ma mission était d’apprendre le « mieux vivre ensemble » aux enfants du CP au CM2 durant le temps périscolaire.

Comment ça se passe ?

Je pense qu’à partir du moment où tu aimes travailler avec les enfants ou que cela t’intrigue, il est certain que tu as passé une bonne journée en rentrant de ta journée d’intervention.

Ils sont parfois plus durs que d’autres fois mais il est vrai que globalement les enfants sont toujours compréhensifs et s’ils voient qu’ils dépassent les limites ils s’arrêtent.

C’est touchant de travailler avec eux car un enfant t’apporte autant que tu lui apportes, le résultat est troublant.

Ce qui a beaucoup aidé je crois que c’est la thématique du « mieux vivre ensemble ». Les voir s’entraider, se complimenter, se pardonner, il y a toujours du positif qui ressort.

De l’arrivée à l’école jusqu’à mon départ je n’ai pas passé une seule mauvaise journée, même si je rentrais parfois fatiguée de par l’activité.

A quoi je m’attendais / Qu’est-ce que j’ai reçu ?

Au départ je me suis inscrite en service civique à Unis-Cité pour cette mission. Je voulais travailler auprès d’enfant et avant de me lancer dans les études je voulais vérifier si c’était vraiment ce que je voulais.

Je ne m’attendais à rien, je voulais voir.

Et j’ai été clairement surprise. Je crois que même ceux qui ne cherche pas à travailler dans ce domaine peuvent s’y amuser. Ma binôme par exemple n’aimait pas tellement l’idée au début, et pourtant quand on voit la fin de séance comme les enfants ont été heureux d’être là c’est vraiment touchant pour qui que ce soit.

De plus, l’animation d’ateliers demande des qualifications que je n’avais pas. Unis Cité et la mise en pratique m’a aidé, pendant le temps périscolaire, à développer ces compétences. Comme la patience (il faut être prêt à répéter 20 fois la consigne quand ils ne comprennent pas), la compassion (ils sont tellement émouvant que ça vient tout seul), la justice (ne pas prendre parti quand ils se disputent).

Je conclue en vous encourageant à vous lancer, c’est une expérience vraiment enrichissante autant dans les bons souvenirs que personnellement.

Unis-Cité