Une convention a été signée hier entre l’ESSEC et Unis-Cité pour favoriser l’engagement des étudiants

ESSEC-unis-cite-service-civique-volontaires
Retour sur cet événement.

_____________________________________________________________________
Le mercredi 15 octobre 2014 restera comme une date-symbole dans l’histoire du Service Civique. Unis-Cité poussait à nouveau les portes de la grande école de commerce de l’ESSEC où ses fondatrices Lisbeth Shepherd, Anne-Claire Pache et Marie Trellu-Kane se rencontraient il y a 20 ans. Leur idée commune ? Qu’il devienne naturel en France que tous les jeunes, quelles que soient leurs origines sociales ou leur niveau d’étude, consacrent une étape de leur vie à la collectivité. Au programme hier : conférence-débat sur la connaissance et reconnaissance de l’engagement en présence du président de l’Agence du Service Civique François Chérèque, de la directrice de la grande école ESSEC Anne-Claire Pache, et d’étudiants engagés ; signature d’une convention par Marie Trellu-Kane, présidente d’Unis-Cité et Jean-Michel Blanquer, directeur général de l’ESSEC ; suivie du forum de l’engagement.
 
Retour sur cet évènement en quelques phrases-clés :
Anne-Claire Pache, directrice de la grande école ESSEC : « L’engagement est une manière extraordinaire d’apprendre à travailler avec les autres. C’est un premier pas vers une citoyenneté active »
Hector Balas Président du BDE de l’ESSEC : « L’ESSEC peut être un parcours d’engagements »
Guilène Bertin-Perri, Secrétaire générale de la Fondation Deloitte, au sujet du Service Civique : « C’est un atout pour le recruteur »
François Chérèque, Président de l’Agence du Service Civique : « Le Service Civique permet de tirer humainement tout le monde vers le haut. Dans quelques années, on vous demandera « Pourquoi n’avez-vous pas fait votre Service Civique ? »
 
Voir le communiqué de presse :  ICI