Tout sur Unis-cité au quotidien
28
Janvier
2021

Une formation spéciale, pour un moment spécial

Unis-Cité
Article proposé par Raphaël, volontaire InterGéneux à la Maison des solidarités de Lieusaint Photos de Malaury, volontaire InterGénéreux à la Maison des solidarités de Lieusaint
Une formation spéciale, pour un moment spécial

Nous sommes les jeunes d’Unis Cité sur la mission InterGénéreux, visant la lutter contre l’isolement de nos seniors.

Ce Mardi 12 Janvier, nous avons eu la chance de pouvoir tous nous réunir, pour la première fois.

En effet, la crise sanitaire a impacté le monde du travail, et donc les missions de service civique. Pouvoir se réunir, était un casse-tête phénoménal pour notre coordinatrice. 

Des jeunes engagés, des partenaires, la direction d’unis cité 77, notre coordinatrice, réunis au théâtre de Sénart, pour un comité de pilotage, lancement de l’action InterGénéreux et une formation sur le vieillissement. C’était un moment spécial, de la joie, des visages souriants, c’était assez beau à voir.

Cette journée a été marquée par notre rencontre avec nos collègues de mission : nous nous étions déjà vus sur “zoom”, mais cela était complètement différent. Nous avons pu créer un lien, des affinités autres que derrière nos écrans. 

En début de matinée, nous avons pu nous présenter aux partenaires et aux financeurs, qui ne nous connaissaient pas tous, et ils ont fait de même. Un moment de présentation pour poser certaines bases et comprendre avec qui et pour qui nous travaillons. 

Nous avons pris un second temps, pour présenter aux partenaires et aux financeurs, les différents projets mis en place sur les différents territoires occupés. Une démarche constructive avec un temps d’échange, afin de comprendre au mieux ce que nous faisions dans nos différentes structures. 

Par la même occasion nous avons eu la chance de rencontrer un Ergothérapeute de l’association Merci Julie, qui a pu nous informer sur des techniques de facilitation de vie pour des publics comme les nôtres. Nous avons donc pu découvrir des objets du quotidien ré-adaptés pour les seniors. 

Dans le respect des protocoles sanitaires nous avons eu la change de partager un repas avec le représentant de la Conférence des financeurs – prévention de la perte de l’autonomie du département de Seine et Marne, Eric Pettaros. Un moment informel qui a permis d’échanger davantage sur les projets de chacun. Les volontaires en ont profité pour tisser des liens et apprendre à se connaître. Un temps animé, joyeux et festif au couleurs d’Unis Cité

Lors de cette pause déjeuné, Malaury, jeune volontaire de la mission et photographe, a pu réaliser des portraits dans cette magnifique salle du théâtre de Sénart, de quoi faire un super trombinoscope de l’équipe InterGénéreux. 

Durant l’après-midi M. Jean-Paul LECHIEN, représentant de l’Association TERRIEN, est venu nous présenter un modèle de simulation de vieillissement. Et oui, comment pouvons nous imaginer, nous jeunes entre 16 et 25 ans, ce que l’on ressent quand on vieillit ? Comment se mettre à la place d’une personne âgées ? Pourquoi criez-vous pour que votre mamie préférée vous entende alors qu’elle semble avoir toutes ces oreilles? Vous saviez qu’il existait des moyens de travailler son audition, et de manière très simple, et ludique ?  

Très honnêtement moi non plus, c’est là tout le but de cette formation si importante pour nous, qui sommes en contact avec des personnes âgées presque quotidiennement pour la plupart. 

Nous avons donc appris différentes techniques de paroles, de soutien, et d’aide durant cette formation. Nous avons pu tester des simulateurs fabriqués par M. LECHIEN lui-même, nous permettant de nous rendre compte de ce que pouvait être le vieillissement. Lunettes à visions réduites pour pouvoir voir ce qu’est d’avoir une cataracte, un glaucome, casque insonorisé pour entendre comme les personnes âgées et équipement s’apparentant à des attelles orthopédiques pour bouger, marcher, se gratter, se laver comme un senior.

Cette expérience, était assez troublante, personne ne se rend vraiment compte de ce que c’est que de vieillir, puis on ne nous apprend pas à vieillir non plus. Apprendre c’est comprendre, nous avons appris et compris ce qu’était de vieillir grâce à ce simulateur, nous avons donc compris comment agir, et mieux interagir avec notre public. 

C’était une formation spéciale, avec un des gens spéciaux, dans un cadre spécial, pour une journée géniale.

Unis-Cité