Contact|FAQ|Accessibilité |

180 volontaires de Toulouse et Montauban ont simulé une campagne/élection présidentielle

une journée de découverte, dans le cadre de la formation citoyenne des volontaires

Simulation de campagne et d’élection présidentielle, au Conseil Régional d’Occitanie

Dans le cadre de la formation citoyenne des volontaires, les 180 jeunes en Service civique avec Unis-Cité Toulouse et Montauban ont participé à une « simulation de campagne et d’élection présidentielle », au Conseil Régional d’Occitanie, en présence du vice-Président en charge de l’éducation, jeunesse et sport, Kamal CHIBLI.

Le 20 février 2017, répartis en plusieurs équipes, les jeunes volontaires représentaient plusieurs candidats potentiels à l’élection présidentielle, ainsi que le vote blanc et 5 médias presse écrite et radio.

L’objectif de cette journée, organisée par Unis-Cité, était dePréparer une campagne électorale,  débattre et voter !”.

Les équipes de jeunes ont pu se familiariser avec les différents courants politiques, analyser les programmes électoraux, s’informer sur le vote blanc et ses enjeux.

Chaque équipe représentant un candidat a préparé une affiche de campagne et s’est préparée à répondre aux questions des équipes “médias” qui, elles, avaient peaufiné leurs questions.

Après la campagne d’affichage, les volontaires ont débattu et échangé sur les programmes et les enjeux du vote. L’élection finale s’est déroulée dans la bonne humeur et les résultats sont tombés ! Une belle journée, et des jeunes très engagé(e)s qui ont pu se projeter et découvrir les clés pour mieux comprendre et faire leurs choix de citoyens lors des prochaines élections !

VERBATIM de volontaires :

>Souleïla, 16 ans : « J’ai aimé le lieu, la forme, de nous diviser en partis, de nous laisser le temps de se renseigner sur le parti, de faire l’affiche de campagne. L’envie de me renseigner plus de moi-même sur les programmes ».

>Niwar, 18 ans : « Savoir le véritable sens du vote blanc et le voir représenté dans une élection, et ainsi comprendre les enjeux et les conséquences qu’il pourrait avoir ».

>Paul, 20 ans : « Le format était vraiment amusant, et la mise en situation m’a permis de vraiment m’impliquer et m’intéresser à ce sujet qui normalement m’aurait laissé plutôt indifférent ».

Rubriques

    Actualités récentes

    Skip to content