Tout sur Unis-cité au quotidien
17
Février
2021

A Toulouse : tendre la main aux réfugiés, par le numérique notamment

Unis-Cité

Ce projet local, initié par Unis-Cité Toulouse, veut favoriser l’inclusion des “Bénéficiaires de la Protection Internationale“ (BPI), notamment à travers le numérique. Il est co-financé par le Google Impact Challenge, France Horizon et Accelair 31.

Cette année, 6 jeunes volontaires sont engagés sur ce projet, dont 3 sont BPI. Ils le font deux jours par semaine, deux autres jours étant consacrés au programme Les Connectés (dans 2 médiathèques et 2 centres sociaux de Toulouse). Les volontaires, en binôme (1 Français(e) et 1 BPI) interviennent dans 2 organismes, France Horizon et Accelair 31 (consortium entre France Horizon, Forum Réfugiés et Soliha).

Comment ?

Les trois binômes de jeunes animent chacun 2 ateliers numériques et 2 ateliers linguistiques (avec un axe sur la mobilité) par semaine, soit dans les bureaux de France Horizon, soit dans un centre d’hébergement de cette association (animant aussi le lieu de vie), soit chez Accelair 31. Ils proposent également des accompagnements dans Toulouse (comme aller à Emmaüs ou faire des démarches administratives).

Ils font tous par ailleurs de l’accompagnement numérique auprès des 15 autres BPI accueillis au sein de la promotion actuelle de Service Civique d’Unis-Cité Toulouse, toutes les deux semaines. L’idée de base des ateliers numériques pour les BPI, c’est qu’en apprenant à écrire un mail, on travaille sur trois aspects importants : le numérique, la langue française et les codes culturels.

Unis-Cité