Tout sur Unis-cité au quotidien
03
Décembre

Au Forum mondial de la démocratie 2019, Unis-Cité Bas-Rhin présente « Les Ambassadeurs des Médias et de l’Information ».

Unis-Cité

Unis-Cité a participé au Forum mondial de la démocratie 2019 (6-8 novembre, à Strasbourg), dont le thème était : « Information : la démocratie en péril ? ». Catherine Graef-Eckert, Conseillère départementale, et Jean-François Marchal, Responsable de l’antenne Alsace d’Unis-Cité, ont présenté en duo le programme les « Ambassadeurs des médias et de l’information » (AMI), mené de janvier 2019 et à l’été 2019 par 20 jeunes en Service Civique dans le Bas-Rhin. Un programme qui, nationalement, a été lancé grâce à un financement du Ministère de la Culture.

 

Inscrit dans la section « Les jeunes et l’autonomisation numérique », avec deux autres initiatives (l’une Roumaine, l’autre Argentine), le programme AMI d’Unis-Cité en Bas-Rhin, soutenu par le Conseil départemental, permet à des jeunes (volontaires en Service Civique) de sensibiliser d’autres jeunes (notamment des enfants autour de 9 ans) aux « fake news » et à la manière de croiser les informations pour les éviter. C’est-à-dire leur apprendre « à démêler le vrai du faux » et ainsi « devenir des citoyens éclairés », selon le Président du Conseil Départemental du Bas-Rhin, Frédéric Bierry. Le dispositif vient d’être reconduit pour l’année prochaine, en étendant la durée de ce « Service Civique de l’éducation aux médias », de 6 à 8 mois.

Que font les jeunes Ambassadeurs des médias et de l’information du Bas-Rhin ?

Dans le cadre de leur Service Civique au sein de l’association Unis-Cité, les ambassadeurs des médias et de l’information sont accueillis dans des bibliothèques appartenant au réseau de la Bibliothèque Départementale du Bas-Rhin (BDBR). Afin d’aider d’autres jeunes et adolescents à développer leur capacité d’analyse, leur sens critique et leur vigilance par rapport à l’information, ils organisent notamment des ateliers de repérage des « fake news » sur le web et de médiation numérique, des conférences-débats avec des professionnels (vérification de l’information, croisement des données…), des escape-games. Ils créent également des outils permettant de pérenniser leurs actions après leur départ.

Voir la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=-KfyHTYmbN4&feature=youtu.be

 

Le programme AMI a été lancé sur un financement du Ministère de la Culture, en 2018, par Unis-Cité. Le ministère continue de financer la coordination nationale nécessaire pour le faire fonctionner ainsi que la formation de tous les coordinateurs d’équipes, tandis que le financement de l’action des volontaires est désormais assuré au niveau local.

Unis-Cité