Tout sur Unis-cité au quotidien
10
Mars
2021

[CP] Bon anniversaire au Service Civique ! Unis-Cité, association pionnière, lui souhaite… de devenir universel !

Unis-Cité

Communiqué de presse

Paris, le 10 mars 2021

 

Bon anniversaire au Service Civique !
Unis-Cité,
association pionnière, lui souhaite… de devenir universel !

 

A l’occasion des 11 ans de la loi du 10 mars 2010, qui a créé le Service Civique français, ce dernier fête son 500 000ème volontaire. 500 000 jeunes ont, en 10 ans, donné quasiment une année de leur vie aux autres. Avons-nous besoin de plus pour montrer que la jeunesse de France se bouge et est engagée ?!

Unis-Cité, association qui a inspiré la création du dispositif en France, reste plus que jamais persuadée que le Service Civique, étape d’engagement citoyen mais aussi de mixité sociale, devrait devenir une étape naturelle du parcours de formation et d’éducation de tous les jeunes. Et si l’on souhaitait au Service Civique, d’ici 10 ans, de devenir « universel » : qu’il ne concerne plus 6 ou 10% mais… 80% d’une classe d’âge ? Avis aux candidats aux présidentielles de 2022 et suivantes…

 

Le Service Civique : une histoire d’initiative citoyenne devenue politique publique !

Comme le racontait sa fondatrice dans « Changer le Monde à 20 ans » (Editions du Cherche Midi, 2015), l’association Unis-Cité, créée en 1994 par quatre jeunes étudiantes inspirées par le Service Civil américain, est née d’un rêve, celui « qu’un jour il devienne naturel que tous les jeunes consacrent une année de leur vie à la collectivité, et que cet engagement, temps de construction de soi et d’ouverture aux autres, soit une réelle expérience de mixité sociale ». En 25 ans, ce rêve a réussi à fédérer des dizaines, puis des milliers et centaines de milliers de jeunes, élus locaux et nationaux, dirigeants associatifs, chefs d’entreprises, et citoyens de toutes origines, pour devenir une politique publique dont l’intérêt et l’utilité sociale sont aujourd’hui reconnus par tous : le Service Civique. Avant la naissance du dispositif en remplacement du service national suspendu en 1996, Unis-Cité mobilisait des centaines de jeunes par an, sans cadre légal ni financements d’Etat… En 2020, plus de 150 000 jeunes ont fait un Service Civique, avec un taux de satisfaction frôlant les 90%, et un retour sur investissement, pour l’Etat, évalué à plus de 2€ par euro investi (étude GoodWill sur le Service Civique à Unis-Cité, décembre 2018).

 

Le Service Civique : servir les autres tout en s’aidant soi-même ; étape d’engagement citoyen et de mixité sociale

Conçu comme une sorte de service national civil et volontaire, le Service Civique permet aux jeunes de consacrer 6 à 12 mois de leur vie (8 en moyenne), à un engagement citoyen dans une association, un service public d’Etat, ou une collectivité territoriale. Ils reçoivent pour ce faire une indemnité mensuelle de 580€ (à 80% prise en charge par l’Etat, à 20% prise en charge par sa structure d’accueil), une couverture sociale santé et retraite prise en charge par l’Etat, et une formation civique et citoyenne, un accompagnement au projet d’avenir, et un accompagnement (tutorat), assurés par leur structure d’accueil. Notamment à Unis-Cité où le Service Civique est vécu de manière collective, il est aussi une expérience de mixité sociale, qui permet aux jeunes de côtoyer des jeunes d’autres milieux et d’apprendre la richesse de l’action collective dans la diversité.

82% des jeunes qui sortent d’Unis-Cité sont en emploi ou formation qualifiante à la sortie de leur Service Civique, alors même qu’ils sont à l’image de la diversité de la jeunesse de France : 35% n’ont pas le bac, 20% sont des jeunes de quartiers populaires, et 7% sont en situation de handicap…

En mettant les jeunes en position d’être acteurs de la société, il leur permet de prendre conscience de leur pouvoir de citoyen et de développer des compétences nouvelles tout en aidant les autres. Le Service Civique s’est imposé comme une école de l’engagement et de la citoyenneté, mais aussi comme un outil innovant d’orientation, de formation et d’insertion professionnelle des jeunes.

 

Et pour demain ? Si on visait un Service Civique… Universel, mobilisant 80% d’une classe d’âge ?

Dans le cadre du plan de relance, le Président de la République a annoncé en juillet dernier une accélération sans précédent de ce dispositif créé sous Nicolas Sarkozy et développé sous François Hollande : avec un doublement du nombre de missions proposées aux jeunes, et un objectif de 245000 jeunes passés par le Service Civique en 2021. Une fois de plus, à l’occasion de cet anniversaire, Unis-Cité appelle les services publics d’Etat, les associations, les collectivités, les bailleurs sociaux, et tous les organismes d’intérêt général… à ouvrir leurs portes aux jeunes et à leur confier des missions d’intérêt général intéressantes et utiles ! Défense de l’environnement, éducation aux médias, éducation à la santé, soutien scolaire, aides aux plus démunis, soutien à l’accueil des réfugiés, solidarité envers nos aînés ou envers ceux d’entre nous qui souffrent de handicap, accès à la culture ou au sport pour tous… Les besoins sont nombreux sur lesquels proposer des missions aux jeunes !

Que souhaiter au Service Civique pour les 10 prochaines années ?! Qu’il devienne universel, et touche non plus 6 ou 7% de nos jeunes… mais 80% d’une classe d’âge ! Soyons ambitieux avec l’éducation à l’engagement, comme nous le sommes et l’avons été pour l’accès à l’éducation pour tous !

 

Marie Trellu-Kane, Présidente Exécutive et co-fondatrice d’Unis-Cité : « Tous ensemble, Etat, associations, acteurs publiques, entreprises, acteurs engagés pour donner à la jeunesse les clés pour être acteurs du monde de demain, nous continuerons à nous mobiliser pour que le Service Civique serve les grandes causes de notre société et que tous les jeunes y trouvent un moyen de se prouver, de nous prouver, ce dont ils sont capables ».

 

Clémentine Leroy, 25 ans, ancienne volontaire en Service Civique à Rennes : « Je suis convaincue que tous les jeunes devraient faire un Service Civique, pour aider les autres et pour acquérir des compétences transversales et professionnelles, tout en contribuant à développer une société plus solidaire »

 

Farah Ajnaou, 22 ans, ancienne volontaire en Service Civique à Marseille : « Le Service Civique a donné un sens à mon engagement en tant que citoyenne et m’a aidé à trouver ma voie. Il permet de s’enrichir les uns des autres et se confronter à la mixité, par des échanges et des rencontres, pour aboutir à une société plus solidaire et fière de sa diversité ».

 

Jordan, 18 ans, volontaire en Service Civique à Hazebrouck : « Pour moi, le Service Civique, c’est une parenthèse qui permet de se poser, de faire une pause d’un an tout en continuant à se projeter et de préparer son avenir. On peut aborder de nouvelles thématiques, il ouvre l’esprit sur le monde et aide à prendre la parole avec un public de tout âge et des jeunes de tous horizons. Grâce à cette mixité, on découvre les idées de chacun et cela nous aide à progresser dans la vie personnelle et professionnelle ».

 

 

Contact presse : Danya Boukry – 06 98 25 04 80 dboukry@uniscite.fr

Contact institutionnel : Marie Trellu-Kane – 06 63 84 43 98 marie.trellu@me.com

 

A propos d’Unis-Cité : L’association Unis-Cité est née de la conviction qu’il devrait faire partie de l’éducation de tous nos jeunes de consacrer une étape de leur vie à servir la collectivité tout en faisant l’apprentissage du travail d’équipe dans la mixité sociale. Unis-Cité a inspiré et servi de modèle au lancement du Service Civique des jeunes en 2010. Présente dans plus de soixante villes en France, Unis-Cité a déjà mobilisé et accompagné 30.000 jeunes dont plus de 10.000 en 2019, dans un Service Civique « collectif », fondé sur la mixité sociale. Unis-Cité promeut l’idée que le Service Civique devrait devenir « universel », et faire partie du parcours de tous les jeunes en France. www.uniscite.fr – Twitter @uniscite – www.relais-service-civique.fr

 

A propos du Service Civique : inspiré de l’expérience précurseur d’Unis-Cité et cherchant à donner une suite au service national suspendu en 1996, le service civique a été créé en 2010 pour favoriser la mixité sociale et développer une culture de l’engagement chez les jeunes en France. Volontaire, il propose aux jeunes de 16 à 25 ans de consacrer 6 à 12 mois de leur vie à des missions d’intérêt général au sein d’associations et services publics (solidarité, lutte contre l’exclusion, éducation, environnement, sport, culture…. Ils perçoivent une indemnité mensuelle (~582 €), bénéficient d’une couverture sociale, d’une formation citoyenne et d’un accompagnement pour préparer l’après service. www.service-civique.gouv.fr

 

Unis-Cité