Tout sur Unis-cité au quotidien
16
Avril
2016

Darnel, 26 ans, volontaire et ancien responsable photo de Respect Mag,

Unis-Cité
est le photographe de la nouvelle campagne de communication d’Unis-Cité.
Darnel, 26 ans, volontaire et ancien responsable photo de Respect Mag,

Avant le Service civique j’étais photographe de Presse pour le magazine Respect Mag, pendant 5 ans, à Paris. Mais mon contrat se terminait, et je sentais qu’ils ne voulaient pas le renouveler. Alors j’ai préféré partir.

Pourquoi le Service civique et pourquoi Unis-Cité ? Parce qu’au départ j’avais rencontré Noria, une salariée d’Unis-Cité, en réalisant un shoooting pour le programme Booster. En déménageant à Rennes, j’ai choisi de mettre mon temps au service des autres. Mes deux missions sont : Médiaterre (gestes éco-responsables) et VCC (Volontaires cinéma et citoyenneté).

Pour Médiaterre, nous les volontaires on fait de la sensibilisation auprès des gens du quartier du Brétigny pour les aider à réduire leur consommation énergétique. Et pour VCC, on met en place des « ciné-débats » dans les collèges autour de films qui sont projetés, pour faire réagir et discuter les jeunes sur des thématiques de citoyenneté.

Je ne me serais pas vu faire un Service civique tout seul. Pour moi, c’est mettre mon temps au service des autres, et le mieux c’est de partager ces activités avec d’autres, en équipe. Etre groupés ça renforce et ça permet d’interagir avec des gens qu’autrement on n’aurait pas rencontrés. Travailler ensemble ça crée des liens.

La diversité, aussi, c’est super positif. Etant moi-même de ce qu’on appelle une « minorité visible » (couleur de peau), me retrouver avec quelqu’un qui n’aurait pas particulièrement envie de venir vers moi, ça permet de discuter, de se connaître. Je cite mon mentor : « décloisonnement des mentalités ». Et c’est ce que je recherchais chez Unis-Cité. Décloisonner les mentalités des autres et aussi les miennes. On a tous des a priori.

Pas de remarques négatives/racistes chez UC. Il y a les autre mais aussi nous, on laisse de côté l’individualisme, on crée des liens entre nous. L’union fait la force.

Après mon Service civique ? Je veux continuer dans la photo, même si je ne sais pas dans quelle branche. Transmettre ma passion de la photo à des jeunes, et des moins jeunes d’ailleurs. Le photographe Reza a pu me donner des coups de main, j’ai envie de faire pareil.

Mon rôle dans la campagne de communication ? J’avais déjà fait des photos pour le programme Booster d’Unis-Cité. Ça fait chaud au cœur de voir son travail reconnu. Et, comme volontaire à Unis-Cité, je suis bien placé pour participer à la communication et faire se questionner mes collègues sur leur avenir.

La journée a été très chargée, et j’étais un peu stressé au début. Mais la séance s’est très bien passée. J’étais fatigué mais content que le travail soit fait comme il faut. Les photos vont parler d’elles-mêmes : on voit des jeunes variés qui s’amusent, c’est l’essentiel. C’est ça que je pense d’Unis-Cité : on est jeunes et dynamiques ;  que vous soyez beau ou moche, il n’y a pas de discrimination, venez comme vous êtes. Si vous voulez aider les autres et vous aider vous-même, venez la porte est ouverte.

 

Retrouver le travail de Darnel Lindor sur Facebook et sur son site.

Unis-Cité