Tout sur Unis-cité au quotidien
10
Avril
2016

Diogo, 20 ans, volontaire à Unis-Cité Saint-Nazaire en 2013-2014,

Unis-Cité
en situation de handicap. Il veut "témoigner sur Unis-Cité [...], une expérience super."
Diogo, 20 ans, volontaire à Unis-Cité Saint-Nazaire en 2013-2014,

La meilleure expérience que j’ai eue avec Unis-Cité, c’est le programme Néo-Citoyens, où j’ai été en contact direct avec des enfants. Une grande expérience pour moi, car j’ai pu faire face à des obstacles que je ne me croyais pas capable de surmonter.

Je n’avais pas une bonne estime de moi, mais j’ai pu faire un travail sur moi-même qui m’a permis de surmonter cet obstacle. C’est pour ça que je veux témoigner sur Unis-Cité, pour partager mon expérience et mon vécu. Ce que je voudrais dire, c’est qu’Unis-Cité c’est une expérience super pour tous ceux qui le feront. On est dans un esprit d’entraide, de partage, de soutien et de solidarité.

Avant mon service, j’étais bénévole dans plusieurs associations, mais je n’avais pas vraiment de projet professionnel.

Aujourd’hui, je suis sur différents projets. Professionnellement, je vais faire un stage dans un hôpital comme brancardier, c’est un métier qui me plaît. Et je continue de m’investir assez souvent comme bénévole auprès d’Unis-Cité Saint-Nazaire, pour apporter mon témoignage sur mon service. Je suis aussi dans le secteur de la musique, où je collabore avec une association qui fait la promotion de nouveaux artistes.

Et puis avec Saïd, mon ancien coordinateur d’équipe d’Unis-Cité, et l’association (Full Light) qu’il a créée dans son quartier d’origine, nous sommes en train de réaliser un projet sur la résilience. C’est un reportage vidéo sur ma vie, mon parcours médical (j’ai dû avoir de nombreuses opérations, notamment) et mon intégration dans la société malgré mon handicap.

Je crois vraiment qu’Unis-Cité ce n’est pas qu’un engagement, c’est un mode de vie.

Unis-Cité