Tout sur Unis-cité au quotidien
07
Avril

Face à la crise, Unis-Cité mobilise depuis mi-mars 1000 jeunes contre l’isolement des personnes âgées confinées.

Unis-Cité
Ces 1000 jeunes en Service Civique sont mobilisés, à distance, notamment pour appeler très régulièrement les séniors.

 

Unis-Cité a décidé de redéployer 1000 jeunes en Service Civique pour accompagner à distance  des personnes âgées seules et confinées. Ce « Service Civique à distance » contre l’isolement de nos anciens est l’une des réponses d’Unis-Cité face à la crise. Déjà plus de 1000 jeunes volontaires sont mobilisés à travers la France pour garder le lien…

Les jeunes, formés aux interventions auprès de seniors isolés, sont mobilisés pour veiller à maintenir le lien social avec les personnes âgées isolées et mettre en action les solidarités de proximité lorsque nécessaire : appels téléphoniques réguliers aux personnes, envois de cartes postales ou de livrets de jeux, interactions via tablettes, appels vidéos et jeux en ligne, lorsque les personnes sont équipées… Ils identifient aussi les besoins auxquels il est nécessaire d’apporter une réponse en lien avec les acteurs de solidarité (courses, livraison de repas ou de médicaments).

L’action est construite, à travers la France, en lien avec les communes et les Centres Communaux d’Action Sociale (CCAS), et avec l’ensemble des partenaires d’Unis-Cité sur les territoires, notamment les coordinations Monalisa lorsqu’elles existent. A Bordeaux par exemple, où l’action est fortement développée, les appels de veille des jeunes d’Unis-Cité à des seniors isolés se font en partenariat avec la « Plateforme Autonomie Seniors » de la Direction des Générations Seniors et de l’Autonomie de la Mairie : 20 volontaires sont mobilisés pour passer des appels soit quotidiens, soit une à deux fois par semaine selon les besoins.

 

En temps « normal » quelque 1,5 million de personnes de plus de 75 ans souffrent d’isolement social, soit une personne âgée sur quatre, selon les estimations. La crise actuelle, sans précédent, et les mesures de confinement pour éviter la propagation du Covid 19 (y compris dans les EHPAD où les personnes sont désormais seules dans leur chambre toute la journée) ne font malheureusement qu’aggraver cet isolement. L’enjeu est aussi d’éviter que cette population ne dépérisse de solitude.

Unis-Cité