Tout sur Unis-cité au quotidien
21
Mai
2021

Le Service Civique Unis-Cité au service de la transition écologique 

Unis-Cité

Depuis plus de 10 ans, Unis-Cité met en œuvre des programmes concernant l’environnement, qui permettent aux jeunes en Service Civique, une fois sensibilisés et formés, d’être des acteurs du changement, notamment dans les quartiers populaires : transition énergétique, tri des déchets, etc.

Les 2 programmes historiques d’Unis-Cité et leurs évolutions

Les “MédiaTerre“ ou l’écologie au cœur des quartiers populaires : ce premier programme environnemental d’Unis-Cité s’élargit et se renforce

Lancé il y a 12 ans afin de montrer la voie de ce que des jeunes en Service civique pourraient apporter à la grande cause de la sauvegarde de la planète, “Les Médiaterre“ vise à amener l’écologie au coeur des quartiers populaires, grâce à la mobilisation de jeunes et des habitants eux-mêmes.

Pour Stéphane Sebastiani, Directeur des Territoires et des offres Activités Sociales chez AG2R LA MONDIALE, partenaire historique d’Unis-Cité : « Notre entreprise et Unis-Cité développent ensemble, depuis 2012, ce programme qui lutte contre la précarité énergétique par l’apprentissage d’éco-gestes simples, dans toutes les régions de France, grâce à des jeunes en Service civique. Ces derniers apportent une présence de proximité dans les territoires fragilisés, (re)nouent des liens sociaux qui tendent à disparaître, et adoptent une pédagogie adaptée auprès des seniors. Leur présence longue permet de changer durablement les comportements et favorise aussi le bien-vieillir ».

Formés et accompagnés par Unis-Cité et ses partenaires, les jeunes volontaires vont à la rencontre des habitants, afin de les inviter à changer leurs habitudes pour préserver la planète, en adoptant des « éco-gestes » dans tous les domaines – énergie, eau, déchets, alimentation durable, etc. Présents pendant plusieurs mois au sein d’un même quartier, les volontaires parviennent à nouer un lien de confiance avec les habitants et interviennent en complément des éventuels acteurs et professionnels présents. S’appuyant sur sa réussite, le programme s’élargit et se renforce cette année sur deux fronts : la santé et les déchets.

Concrètement, que font les jeunes d’Unis-Cité ?

  • Ils lancent des défis collectifs aux habitants, relayés sur une plateforme grand public qui recense tous les quartiers engagés – soit près de 150 : http://defi-mediaterre.fr/. Par exemple : « Je m’engage à fabriquer mes produits ménagers moi-même » ;  « Je m’engage à aérer mon logement plusieurs fois par jour, etc. »
  • Ils animent des ateliers hebdomadaires autour des éco-gestes : par exemple, fabrication de produits ménagers et cosmétiques naturels et moins nocifs pour la santé, sensibilisation à la consommation d’eau du robinet plutôt qu’en bouteille, sensibilisation aux économies d’énergie, etc.)

MEDIATERRE en bref :

– Actuellement :

  • 334 volontaires engagés dans une 30aine de collectivités partenaires
  • 144 quartiers populaires concernés (265 défis de quartiers, 15 000 participants) 

– Depuis 2009 : plus de 4000 volontaires et 100 000 habitants sensibilisés

Une évolution en cours sur deux fronts

Le programme reste plus que jamais d’actualité tant les défis sont de taille, notamment sur les deux fronts où il se renforce cette année :

> La “santé environnementale“, nouveau levier de mobilisation des habitants

Cette année, sur fond de crise sanitaire et grâce notamment au soutien d’AG2R La Mondiale, partenaire historique du programme Les Médiaterre, l’évolution consiste à mettre davantage en avant, dans les messages de prévention portés par les jeunes, les liens entre « Environnement » et « Santé ». Il s’agit donc, en allant bien au-delà de l’argument économique jusqu’ici largement porté par les jeunes, d’aborder la manière dont les gestes éco-citoyens ont une influence positive sur la santé des individus à long terme. Le rôle des jeunes d’Unis-Cité consiste à susciter cette prise de conscience et à déconstruire les idées reçues, en montrant en quoi agir pour la planète à l’intérieur de son logement et dans son quartier, permet aussi d’agir pour sa propre santé.


Zoom : « Potager au Balcon », à Albi, avec AG2R LA MONDIALE 

Co-construite par Unis-Cité avec le bailleur social Tarn Habitat et le Conseil Citoyen du quartier Lapanouse, l’opération « Potager au Balcon » aura lieu le 26 mai et permettra aux habitants du quartier prioritaire Lapanouse de construire des jardinières pour y planter des semis de tomates, plantes aromatiques et autres pousses printanières. Les adhérents des Sociétales AG2R LA MONDIALE (réseau d’associations de retraités) ont répondu présents pour participer à cette action avec Unis-Cité, heureux de mettre en place des actions intergénérationnelles à dimension environnementale, l’alimentation durable participant au bien vieillir et, comme ici, à la création de lien social. « Côté AG2R LA MONDIALE, nous sommes toujours partants pour réaliser des actions collectives en extérieur, faire ensemble, créer de l’activité et des animations avec Unis-Cité. Bravo, une belle réussite ! », Sylvie Cavasin, chargée de mission Mobilisation des réseaux et bénévoles, AG2R LA MONDIALE.

> Les déchets, préoccupation qui reste majeure dans les quartiers populaires

C’est sur la thématique de la réduction et du tri des déchets que les volontaires Médiaterre, partout en France, agissent le plus, en réponse aux attentes des partenaires locaux d’Unis-Cité (collectivités, bailleurs sociaux), et des habitants eux-mêmes, soucieux de leur cadre de vie. Formés au départ par des professionnels (ex : les collectivités, syndicats de collecte et traitement des déchets, CITEO, Ambassadeurs du tri…), les volontaires d’Unis-Cité jouent le rôle de relais, pour agir à la fois sur l’amont, pour inciter les habitants des quartiers prioritaires à consommer autrement et limiter les déchets, et sur l’aval, pour encourager le tri en particulier dans un contexte où les consignes évoluent (cf. extension des consignes de tri).


Zoom : à Belfort les jeunes MédiaTerre se battent contre le plastique avec le soutien de CITEO

Une quinzaine de jeunes en Service Civique avec Unis-Cité Belfort agissent actuellement, pour développer le tri des déchets et la réutilisation ou le remplacement des emballages plastique (objectif : éviter au maximum les plastiques à usage unique).

Ce programme est mené avec le soutien de la Communauté Urbaine et de l’entreprise CITEO (recyclage des emballages ménagers et papiers graphiques). Les volontaires tournent dans les écoles des quartiers prioritaires pour expliquer aux élèves et les convaincre. Défi : sensibiliser près de 600 enfants d’ici juin.

Les jeunes volontaires viennent aussi de démarrer un projet avec une Maison de quartier pour mener des ateliers au domicile des familles. Quant à leur formation pour mener à bien cette mission, prise en charge par CITEO en visio-conférences, elle a porté sur tout ce qui concerne le tri et le parcours des déchets.

En savoir plus sur Médiaterre :

Anna Roiné, Responsable des programmes Environnement – aroine@uniscite.fr


Les “Volontaires de la Transition Energétique“, créés en partenariat avec ENEDIS, aident à mieux maîtriser la consommation d’énergie dans les quartiers populaires

Depuis 2015, Les VTE (Volontaires de la Transition Energétique) sensibilisent les personnes et les familles des quartiers populaires – en particulier les plus vulnérables -, aux économies d’énergie, et plus largement aux enjeux environnementaux. Ce programme a évolué avec le temps, et intègre, pour sa 6ème année, un volet d’accompagnement à l’inclusion numérique de ces mêmes habitants.

Dans la lignée de la loi sur “la transition énergétique pour la croissance verte“

La France ayant lancé un développement massif du Service Civique et voté une loi « pour la croissance verte » en 2015, l’entreprise de service public Enedis décida en 2015 de soutenir un programme ambitieux de Service Civique, dans le domaine de la transition énergétique, porté par Unis-Cité, le programme « Volontaire de la Transition Energétique ».

Mission des jeunes VTE : accompagner les habitants des quartiers populaires dans la réduction de leur consommation énergétique.

Les jeunes réalisent des animations collectives (stands dans les marchés, en bas des immeubles, dans des centres sociaux…) et des accompagnements individuels à domicile ou en structures, pour aider les familles à réduire leur facture d’électricité. Ils s’intègrent évidemment aux acteurs de la transition énergétique et écologique du territoire.

Des partenaires experts forment les jeunes avant leur mission (Espaces Info Energie notamment), les bailleurs sociaux font le lien entre eux et les habitants, des structures locales les accueillent 1 à 2 jours par semaine et les aident à organiser des ateliers collectifs.

Une fois dans l’année, les jeunes organisent un “Défi VTE“. En 2021, il s’agit d’une collecte de Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques (DEEE), organisée dans les quartiers à l’occasion de la semaine du Développement Durable (30 mai-5 juin), pour donner une seconde vie à ces déchets et permettre aux habitants de participer à la protection de l’environnement et de vivre un temps fort et positif « de voisinage ».

Aider les bénéficiaires à acquérir les compétences numériques de base :

Déployé en 2015 à titre expérimental, avec 100 volontaires sur 3 territoires, VTE aura mobilisé près de 1200 jeunes en Service Civique dans 16 départements en 5 ans. Une nouvelle convention a été signée en 2020 entre Unis-Cité et Enedis, pour deux ans. Pour mieux adapter le programme aux besoins des habitants, cette convention intègre notamment de nouveaux éléments pour les jeunes VTE :

1) accompagner les habitants des quartiers à l’acquisition de compétences numériques de base, via des rdv individuels à domicile sur leur matériel numérique ou via des ateliers collectifs réalisés dans des structures partenaires – objectif : permettre à chacun de suivre ses consommations en ligne, notamment sur l’application « Enedis à mes côtés » ;

2) sensibiliser les habitants aux enjeux plus larges du changement climatique, en diversifiant leurs outils, avec notamment la “Fresque du climat“, atelier ludique mené avec des cartes pour aider à comprendre les causes et conséquences du réchauffement climatique.

Les impacts du programme VTE ?

– Sur les familles des quartiers prioritaires de la Ville (QPV):

Entre sa création et l’été 2021 :

  • 16 territoires bénéficiaires du programme
  • 50 000 personnes sensibilisées à la transition écologique et ses enjeux
  • 40 000 portes toquées pour rencontrer les habitants des quartiers prioritaires et leur parler des écogestes,
  • 1500 personnes accompagnées spécifiquement sur l’inclusion numérique

– Sur les jeunes volontaires :

  • 1306 volontaires en Service Civique ont pu vivre une expérience transformatrice
  • 25% étaient issus des quartiers prioritaires, un tiers n’avait pas le Bac et 5% étaient en situation de handicap
  • 90% des volontaires VTE se disent satisfaits de leur Service Civique

Un programme plébiscité par les collectivités et les jeunes, de plus en plus intéressés par la cause environnementale !  

Pour aller plus loin : https://fresqueduclimat.org/

 

A lire :

Trois questions à : Marianne Laigneau, présidente du directoire d’Enedis, filiale d’EDF pour la distribution d’électricité en France, partenaire d’Unis-Cité depuis 2015 sur le programme VTE

Unis-Cité