Tout sur Unis-cité au quotidien
21
Mai
2021

Trois questions à : Marianne Laigneau, présidente du directoire d’Enedis

Unis-Cité
« Les Volontaires de la Transition Énergétique (VTE) font un formidable travail de mobilisation et de pédagogie pour aider les Français à devenir acteurs de la transition écologique »

 

Trois questions à :

Marianne Laigneau, présidente du directoire d’Enedis, filiale d’EDF pour la distribution d’électricité en France, partenaire d’Unis-Cité depuis 2015.

 

Marianne Laigneau

 

 

Pourquoi Enedis a-t-elle décidé de soutenir le programme des Volontaires de la Transition Energétique (VTE) depuis 2015 ?

Depuis l’origine, nous soutenons la démarche lancée par le Ministère de l’Écologie dans le prolongement de la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte de 2015, pour engager des jeunes sur les thèmes de la transition énergétique, du climat et de la biodiversité. Chez Enedis, la transition écologique est au cœur de notre projet industriel et humain. Nous gérons et développons le réseau public de distribution d’électricité et contribuons à l’essor des nouveaux usages électriques des Français, en intégrant les énergies renouvelables au réseau de distribution, en favorisant l’essor des mobilités électriques, et en contribuant à une meilleure maitrise des consommations grâce au compteur communicant Linky.

C’était donc, dès 2015, une évidence pour nous de travailler avec les Volontaires de la Transition Energétique, en nous appuyant sur l’expertise d’Unis-Cité, dans le prolongement de nos missions de service public. A cette époque, nous lancions tout juste le déploiement industriel du compteur communicant Linky dans les foyers français. Six ans plus tard, plus de 31 millions de compteurs sont installés et 35 millions le seront d’ici la fin de l’année. En lien avec nos directions régionales, nous avons chaque année identifié les actions à mener via les VTE auprès des populations les plus fragiles, afin de les sensibiliser à la maitrise de leur consommation d’électricité, en s’appuyant notamment sur les fonctionnalités du compteur.

 

Qu’apporte selon vous, la mobilisation de jeunes en Service civique à la transition énergétique/écologique (et à la lutte contre l’exclusion numérique) ?

Nous sommes fiers d’accompagner, depuis 6 ans, ce Service civique « nouvelle génération ». En effet, au-delà des outils techniques, technologiques et numériques qui se développent, la transition écologique est avant tout humaine. Elle concerne nos changements de comportement. Les VTE font un formidable travail de mobilisation et de pédagogie pour aider les Français à devenir acteurs de cette transition.

A travers notre collaboration avec Unis-Cité, ce sont près de 48 000 personnes qui ont été sensibilisées aux éco-gestes et à la maitrise de leurs consommations d’électricité. Ensemble, nous travaillons aussi à lutter contre la précarité énergétique.

Notre partenariat avec Unis-Cité a déjà permis de mobiliser plus de 1300 jeunes en France. L’occasion pour eux de découvrir les métiers de l’énergie, de développer leurs compétences et de s’engager sur des thématiques d’avenir. Une expérience très riche, qui leur permet souvent de rebondir dans la poursuite de leurs études et dans leurs choix professionnels.

 

Comment voyez-vous l’évolution de ce partenariat à moyen terme ?

Nous avons reconduit notre partenariat avec Unis-Cité pour les deux prochaines années. Nous souhaitons poursuivre la mobilisation des VTE sur le sujet de la transition écologique, qui passe aussi par une meilleure appropriation par tous les publics des outils numériques. Ensemble, nous sommes mobilisés pour une transition écologique accessible à tous !

 

A lire pour en savoir plus sur le programme « Volontaires de la Transition Energétique » :

Le Service Civique Unis-Cité au service de la transition écologique 

 

Unis-Cité