Tout sur Unis-cité au quotidien
19
Janvier
2021

Les volontaires européens témoignent

Unis-Cité
Engagés en volontariat, que ce soit via le Service Civique ou le Corps Européen de Solidarité, 24 jeunes de France, Italie, Allemagne et Belgique effectuent depuis septembre 2020 leur volontariat ensemble.

 

Leurs missions: lutter contre les discriminations, et accompagner des personnes âgées pour favoriser le lien intergénérationnel et rompre leur isolement.

Après 4 mois de volontariat, ils témoignent:

 

« J’ai 18 ans, je viens tout juste de finir le lycée et je ne savais pas quoi faire après. Cette mission m’aide à me connaitre et à trouver ce que je veux vraiment faire, car nous faisons beaucoup de choses en tant que volontaire. Ca me prépare et me donne une meilleure idée de ma vie après les études. » – Agathe

 

« J’ai rencontré plusieurs personnes de nationalités différentes et j’ai pu vraiment apprécier le fait de faire partie d’une équipe, pendant la mission mais aussi dans la vie quotidienne » – Michela

 

« Cette mission me donne l’opportunité d’évoluer et grandir dans un groupe, une équipe formidable si riche culturellement et socialement. Je me sens utile en proposant des ateliers sur les discriminations auprès des enfants, mais aussi auprès des personnes âgées avec les outils numériques notamment » – Annaël

 

« Pendant ma mission, j’ai pu rencontrer des personnes incroyables avec des cultures et parcours différents. Cela me donne l’opportunité de découvrir un nouveau monde » –  Maxime

 

« J’apprécie vraiment cette expérience. Au début, c’était plutôt difficile car je ne parlais pas très bien français et la situation sanitaire a tout compliqué. Mais maintenant, je suis vraiment heureux. C’est fantastique de faire partie d’un groupe de personnes de 4 pays différents et d’avoir des échanges culturels chaque jour. J’apprend beaucoup de nouvelles choses, j’ai vraiment amélioré mon niveau de français et nos activités sont de plus en plus intéressantes chaque semaine. Je suis définitivement très chanceux d’être ici à Metz et je réalise que 6 mois, c’est court! » – Giovanni

 

Unis-Cité