Tout sur Unis-cité au quotidien
04
Avril
2018

Projet intergénérationnel organisé pour le Conseil Départemental du Val d’Oise par Unis-Cité

Unis-Cité

Depuis l’automne 2017, le Conseil Départemental du Val d’Oise (95) mobilise 24 jeunes grâce à Unis-Cité sur un projet en faveur des seniors isolés. Répondant à un appel à candidature lancé par l’assemblée départementale, ce projet intergénérationnel est financé en quasi totalité par la Conférence des Financeurs de la prévention de la perte d’autonomie des 60 ans et plus*, avec une participation du programme Monalisa (Mobilisation nationale contre l’isolement des âgés). Ce financement d’environ 440 euros/mois/volontaire permet de mener des actions sur une dizaine de territoires du Val d’Oise**.

Quelle est la mission des jeunes ? Intervenant 4 jours par semaine, ils réalisent des ateliers collectifs et des visites de convivialité. Dans un premier temps, les volontaires s’approprient les lieux, découvrent le public senior, s’insèrent dans des projets existants. Ensuite, ils proposent eux-mêmes et créent des animations de groupe. Ils assurent aussi les visites chez les seniors, avec qui ils planifient des activités diverses (cuisine, jeux de société, sorties en extérieur, récits de vie…). Le tout est épaulé par un outil numérique permettant d’enrichir les interventions des jeunes et de leur apporter de nouveaux moyens d’animation. A ce jour, plusieurs projets ont été créés par les volontaires : un atelier numérique, un atelier créatif, un projet Thé-Ciné avec le pôle culture, un projet portage de livres avec la médiathèque locale, un projet de danse Hip-hop.

Qui sont les différents intervenants et leurs rôles ? D’abord le Conseil Départemental, qui a identifié un besoin, et lancé un appel à projet pour apporter une solution à l’isolement d’un nombre croissant de ses habitants âgés ; Unis-Cité, l’association pionnière et spécialiste du Service Civique, a su trouver une réponse originale et pertinente s’appuyant sur les fondamentaux spécifiques de son approche du Service Civique, qui consistent à mobiliser des jeunes volontaires agissant en équipes représentant la diversité de la jeunesse locale (diversité sociale, culturelle, des formations, âges, sexes…). Bien sûr, ce programme ne réussit qu’avec la pleine implication d’autres acteurs locaux tels que les organismes sociaux, établissements (EHPAD…) et partenaires financiers.

Au final, c’est une opération “gagnant-gagnant-gagnant“ : pour les jeunes du Val d’Oise, qui bénéficient ainsi d’une mission de Service Civique accessible (le seul critère d’accès est leur motivation) et de ses retombées positives (acquisition de nouvelles compétences, apprentissage de la citoyenneté, ouverture sur des personnes différentes d’eux, etc.) ; pour la collectivité territoriale, qui s’appuie sur l’expertise d’un acteur spécialisé pour mener des actions socialement utiles ; pour le territoire, qui bénéficie d’une dynamique contribuant à améliorer la vie tant des seniors que des jeunes.

Une belle expérience, qui pourrait inspirer d’autres collectivités.

** Les territoires d’interventions sont : Pontoise (EHPAD de la ville et cafés seniors municipaux), Goussainville (résidence autonomie municipale), Mery sur Oise (différents services de la ville – enfance/jeunesse, culture – ; foyer ville), Taverny (résidence autonomie municipale), Deuil la Barre (différents services de la ville – culture, espace vert, informatique – ; structures municipales) ; ainsi que, en partenariat avec l’association l’ADMR : Herblay, Sarcelles, Margency / Montmagny, Magny en Vexin / Vetheuil.*Créée par la loi d’adaptation de la société au vieillissement (ASV) de 2015.

Unis-Cité