Coralie, 17 ans, volontaire Booster et Tous dehors, Valence

Je m’appelle Coralie, j’ai 17 ans actuellement. Avant, j’étais au lycée en bac pro accompagne services et soins à la personne sauf que ce n’est pas ce que je recherchais comme étude donc j’ai arrêté et j’ai entendu parler d’un forum qui avait plusieurs associations dont Unis-Cité pour des jeunes qui voulaient travailler…

Je m’appelle Coralie, j’ai 17 ans actuellement. Avant, j’étais au lycée en bac pro accompagnement, soins et services à la personne sauf que ce n’est pas ce que je recherchais comme étude donc j’ai arrêté et j’ai entendu parler d’un forum qui avait plusieurs associations dont Unis-Cité pour des jeunes qui voulaient travailler. Ça collait avec mon projet d’avenir, les enfants et j’ai voulu essayer d’être dans la vie active aussi. Et je voulais faire un apprentissage en septembre donc ça m’entraîne un peu plus aussi. Je veux faire un CAP petit enfance en apprentissage dans les écoles maternelles ou les crèches.
Qu’est-ce que le service civique peut t’apporter pour ton projet d’avenir ?
Ça m’a fait découvrir autres choses que la petite enfance parce que j’avais fait des stages que dans la petite enfance. Là, c’est pour des enfants de 6 à 12 ans donc c’est complètement différent. Ça m’a beaucoup apporté cette expérience. Ça m’a appris le travail en équipe, plus de compétences.
Pourquoi, selon toi, c’est intéressant de faire un service civique quand on a moins de 18 ans ?
Ça nous enrichit d’expérience à un jeune âge, et à un jeune âge, on ne sait pas ce que c’est la vie active. Souvent, on est plongé dans les études donc là ça permet de voir un nouveau monde, dans la vie active, on se débrouille, on devient plus autonome, plus responsable.
Je suis très contente de l’avoir fait. J’espère expérimenter encore plus le domaine, j’aime beaucoup la pratique et la vie active.
Tu peux me parler de ton équipe ?
On est par équipe de 4 et on se disperse les tâches naturellement. On fait des petites réunions pour dire ce qu’on doit faire, ce qu’on va mettre en place, on fait des comptes-rendus, on décide des jeux qu’on va faire et on se disperse aussi dans les activités.
On est différent, tout le monde a son caractère, sa personnalité, c’est plutôt cool. Ça permet de rencontrer différentes personnes. Je suis la plus jeune de mon équipe. Mais je ne sens pas tellement la différence, eux ne font pas la différence et moi non plus. Je leur parle normalement, comme des adultes.
 
Peux-tu me raconter une anecdote de ton service civique ?     
Les sorties avec les enfants, on a beaucoup de lien avec eux, quand on arrive, ils nous accueillent avec chaleur et ça, ça fait plaisir à voir. Quand ils nous voient, ils sont super contents, ils sont heureux de jouer avec nous et ça, ça réchauffe le cœur. On se dit qu’on est attendu et ça c’est vraiment cool d’avoir un lien comme ça avec les enfants, c’est quelque chose de rare.
Il y a des enfants qui m’ont donné des dessins en me disant « t’es la meilleure, t’es la plus gentille, je t’adore, je t’aime » plein de messages mignons, c’est très réchauffant. Donc à la fin, on a plein de petits souvenirs d’eux.
La fin va être super difficile, on a déjà des enfants qu’on a vu pendant les vacances et qu’on ne verra plus et c’était compliqué, certains étaient hyper triste. Un était à deux doigts de pleurer. On espère qu’on va pouvoir les recroiser.
Si tu devais dire une phrase pour parler du service civique ?
Je dirais la phrase « Faites un service civique vraiment », parce qu’à un si jeune âge, c’est impressionnant, on a pas du tout la même image que quand on fait des stages. J’ai adoré ce service civique, c’est ma meilleure expérience. C’est vraiment une super expérience que je garderais toute ma vie.