Tout sur Unis-cité au quotidien
16
Février
2016

Témoignage d’Aicha Père, jeune togolaise en service civique à Unis-Cité Reims !

Unis-Cité
Hey, est-ce que tu as déjà vu ça ? Quatre jeunes volontaires motivés quittent le Togo pour venir faire leur service civique à Unis-Cité ! Le tout dans le cadre d'un partenariat avec France Volontaires.
Témoignage d’Aicha Père, jeune togolaise en service civique à Unis-Cité Reims !

Peux-tu nous expliquer ton parcours ?

« Bonjour, je suis Aïcha PERE. Avant mon service civique j’étais à Lomé, au Togo, en tant que volontaire nationale au Ministère de l’Agriculture pendant deux ans. J’ai une licence en agroéconomie et un master en gestion de projets. »

Pourquoi avoir choisi de faire un service civique à l’étranger ?

« Mon service civique à l’étranger, c’était pour découvrir ce que d’autres jeunes volontaires font dans les autres pays, en comparaison avec ce que nous faisons au Togo. Découvrir surtout une nouvelle culture, de nouvelles personnes. Unis-Cité a été la première option qui m’a été présentée, et le concept de travail en équipe avec des jeunes de tout âge, tout horizon et aux parcours différents a suscité ma curiosité. »

Parle-nous de tes missions !

Les projets Vitaminés et Médiaterre ont été assignés à mon équipe. Médiaterre consiste à sensibiliser les personnes à la protections de l’environnement grâce à de petits gestes et astuces quotidiens. Vitaminés se fait avec les enfants sur l’alimentation et les activités sportives.

Comment s’est passée ton intégration en France et dans ton équipe ?

L’intégration dans l’équipe a été plutôt facile, avec tous les amis qui ont été très gentils et prévenants dès mon arrivée. Il arrive parfois que je me sente un peu en décalage à cause du Français qui va très vite, de certaines habitudes que je n’avais pas, ou de certaines choses dont j’avais une vision différente.

Qu’est-ce que cette expérience t’apporte ?

Cette période de service civique est une très belle expérience pour moi, qui m’apprend à mieux connaître d’autres cultures, et surtout à reconnaître la richesse de la diversité des uns et des autres. Les petites astuces que j’ai apprises dans le cadre de Médiaterre sont aussi un bel acquis.

Qu’est-ce que tu comptes faire après ton service civique ?

Dès la fin de mon service civique, je prévois de chercher un emploi. J’espère également faire deux mois de cours intensifs d’anglais.

Unis-Cité