Contact|FAQ|Accessibilité |

Thomas, Louise, Nadine, Ezra, Sokona et Thibaud témoignent de leur engagement

en Service Civique, comme « Diffuseurs de Solidarité »

 
Thomas, 22 ans, Créteil (94)
Que faisais-tu avant le Service Civique ?
J’ai fait une licence de Géographie. Mais je voulais me réorienter après, pour le master, donc j’ai pris une année sabbatique.
Pourquoi tu as souhaité t’engager ?
J’avais envie d’aider, de faire des actions solidaires. Sur conseil d’un ami qui avait fait un Service Civique j’ai décidé de m’engager aussi.
Qu’est-ce que c’est pour toi être un Diffuseur de solidarité ?
C’est agir à son échelle, lancer des défis et proposer aux gens d’agir.
 
Sokona, 20 ans, La Courneuve (93)
Que faisais-tu avant le Service Civique ?
J’ai fait l’école de la deuxième chance, mais j’ai arrêté, j’en avais marre de l’école et ça ne permet pas d’avoir des diplômes. J’ai fait des stages, dont un qui m’a bien plu avec les enfants à la ludothèque.
Pourquoi tu as souhaité t’engager ?
J’ai voulu m’engager parce qu’on est dans l’action, ce qu’on fait ça sert à quelque chose, et c’est une expérience professionnelle aussi.
Qu’est-ce que c’est pour toi être un Diffuseur de solidarité ?C’est diffuser des événements, partager des actions avec un maximum de personnes.
 
Thibaud, 17 ans, Limeil-Brévannes (94)
Que faisais-tu avant le Service Civique ?
J’ai commencé une Licence 1 d’anglais à Créteil, mais je me suis rendu compte que je ne voulais plus faire ça, donc j’ai arrêté. Plutôt que d’attendre 6 mois pour la prochaine rentrée je me suis dit que je pourrais faire un Service Civique.
Pourquoi tu as souhaité t’engager ?
Sur cette mission j’aime bien l’idée d’organiser des événements, d’être dans les coulisses en quelque sorte, de contacter les gens, d’être plus proches des autres.
Qu’est-ce que c’est pour toi être un Diffuseur de solidarité ?
C’est aller proposer aux gens de s’engager et de relever des défis, pour aider à leur échelle.
 
Nadine, 23 ans, Crosne (91)
Que faisais-tu avant le Service Civique ?
J’ai fait un master en économie du développement, et aujourd’hui je suis en MBA de finance dans une école de commerce, en alternance avec mon Service Civique.
Pourquoi tu as souhaité t’engager ?
Comme j’avais du temps libre, j’ai voulu l’utiliser pour me rendre utile, rencontrer de nouvelles personnes et pour me redécouvrir.
Qu’est-ce que c’est pour toi être un Diffuseur de solidarité ?
C’est pouvoir partager avec d’autres personnes, avoir le plaisir de rendre service, être créatif et ne pas se limiter.
 
Ezra, 20 ans, Choisy-le-Roi (94)
Que faisais-tu avant le Service Civique ?
J’ai fait un Bac S, puis une prépa, mais j’ai dû arrêter à cause de problèmes de santé. Ensuite j’ai essayé la fac, mais je n’ai pas pu continuer pour les mêmes raisons. Du coup je fais une année de césure, et j’ai décidé de faire le Service Civique.
Pourquoi tu as souhaité t’engager ?
J’ai déjà une expérience du monde associatif avec le MAG jeunes LGBT et ça me plait beaucoup. J’aime bien le fait que la mission se fasse en équipe avec des personnes différentes, on fait un peu de tout et on aborde des sujets qui me touchent. Je pense que c’est une expérience qui va m’apporter beaucoup, personnellement et pour mon engagement associatif.
Qu’est-ce que c’est pour toi être un Diffuseur de solidarité ?
C’est dire aux gens qui pensent ne pas pouvoir s’engager que c’est possible, et leur faciliter la tâche. On crée du lien pour que les gens s’entraident.
 
Louise, 22 ans
Que faisais-tu avant le Service Civique ?
J’étais en licence de médiation culturelle, et j’avais envie de prendre une année pour réfléchir avant de faire un Master.
Pourquoi tu as souhaité t’engager ?
J’avais entendu parler du Service Civique, et j’avais envie de réfléchir, d’être utile. J’ai entendu parler de ce programme et l’aspect culturel et la liberté d’action me plaisaient bien.
Qu’est-ce que c’est pour toi être un Diffuseur de solidarité ?
C’est être solidaire soi-même, savoir motiver les gens et être utile à un maximum de personnes.
 

  • Voir également l’Interview du Président de la Macif et l’article Nouveau programme Unis-Cité : les “Diffuseurs de solidarité”

Rubriques

    Actualités récentes

    Skip to content