Tout sur Unis-cité au quotidien
03
Mars

Unis-Cité reçue, avec des associations d’éducation populaire, par le Président de la République pour la « lutte contre le séparatisme islamiste ».

Unis-Cité
le Service Civique, une solution qui marche pour intégrer les jeunes des quartiers.

 

Le chef de l’Etat a reçu des associations d’éducation populaire à l’Elysée, le 25 février, dans le cadre de « la stratégie de lutte contre le séparatisme islamiste ». Unis-Cité, dont l’action couvre 350 quartiers Politique de la Ville et qui mobilise chaque année plus d’un millier de jeunes de ces quartiers, a pu partager son expérience et appeler à développer plus largement les solutions qui marchent, au 1er rang desquelles le Service Civique.

 

Lors de cette rencontre avec Emmanuel Macron, Unis-Cité a pu valoriser les solutions qui marchent et appeler à développer le Service Civique, outil de cohésion nationale et forme d’engagement innovante de 6 à 12 mois durant laquelle les jeunes de tous profils – et notamment ceux des quartiers – mènent des projets utiles pour la société, tout en développant leurs compétences citoyennes et professionnelles.

72% des jeunes déscolarisés et sans emploi ayant fait leur Service civique avec Unis-Cité trouvent un emploi ou une formation qualifiante à la sortie… Nombreux sont ceux qui déclarent s’être « sentis intégrés à la société pour la 1ère fois de leur vie » grâce au Service Civique, voire « vraiment français pour la 1ère fois »… Cet engagement permet également d’amener des jeunes d’autres milieux à s’investir dans et pour les quartiers populaires, auprès des associations et de leurs habitants : un moyen unique de « faire société », d’amener l’énergie de la jeunesse au cœur des quartiers, et de détruire les murs qui sont le ferment du séparatisme. Malgré cette efficacité prouvée, le nombre de places actuellement disponibles pour les jeunes souhaitant s’engager dans le dispositif et pour les associations souhaitant accueillir des volontaires reste insuffisant par manque de financements publiques : seul 1 candidat sur 3 obtient une mission de Service civique.

Dans le contexte actuel d’accélération des risques de radicalisation dans les quartiers, Unis-Cité, soutenue en ce sens par plusieurs associations présentes à l’Elysée, a encouragé le président et son gouvernement à relancer le développement quantitatif du Service Civique, tout en rappelant l’importance d’en préserver les fondamentaux qualitatifs, notamment de durée, qui garantissent son efficacité.

Compte tenu de l’intérêt tout particulier du Service Civique pour les jeunes des quartiers et les associations qui y agissent, Unis-Cité a tenu par ailleurs à valoriser l’intérêt de Tremplin Asso, un dispositif lancé par Julien Denormandie et porté par le Ministère de la Cohésion des Territoires pour soutenir les actions structurantes menées dans les quartiers Politique de la ville. Tremplin Asso permet notamment le déploiement des « KIOSC Unis-Cité », espaces d’information sur le Service Civique implantés au cœur des quartiers afin que les jeunes habitants et les associations qui y agissent connaissent et bénéficient davantage du dispositif.

Unis-Cité et les autres associations attendent de la prochaine célébration des 10 ans du Service Civique, le 31 mars, l’affichage d’une ambition forte de la part du chef de l’Etat, qui semble avoir entendu leurs messages. Unis-Cité sera disponible pour aider à réussir une nouvelle étape de développement du Service Civique et veillera à ce que les quartiers prioritaires soient au cœur de ce nouvel élan.

 

Contact presse : Isabelle Prats – 06 59 11 65 16 – ipratswattel@uniscite.fr

Contact institutionnel : Marie Trellu-Kane – 06 63 84 43 98 – marie.trellu@me.com

Unis-Cité