Tout sur Unis-cité au quotidien
08
Janvier

#VoeuxPR –Unis-Cité se félicite de la volonté de généraliser le service civique

Unis-Cité
Paris, le 2 Janvier 2016

 

A l’occasion de ses vœux aux français, le Président de la République a demandé au gouvernement de généraliser par étapes le service civique, rappelant qu’il est un « facteur de brassage, d’intégration et d’insertion », qui a montré « son utilité pour les jeunes et pour la

société ». Unis-Cité, association pionnière, qui expérimente le service civique depuis 20 ans, se réjouit de cette volonté de généraliser ce qui devrait devenir une étape naturelle dans l’éducation de tous les jeunes. Elle rappelle les conditions nécessaires à la réussite de cette ambition.

 

Depuis sa création par la loi en 2010, le service civique mobilise chaque année des jeunes de 16 à 25 ans pour 6 à 12 mois d’engagement solidaire, à raison de 3 à 5 jours par semaine consacrés à des missions d’intérêt général au sein d’associations, collectivités locales et établissements publics. 6 à 12 mois de missions concrètes mais aussi d’apprentissage de la citoyenneté en action, dans le cadre desquels les jeunes reçoivent indemnisation, couverture sociale, formation citoyenne et tutorat.

 

Généraliser le service civique : une évidente nécessité

Chaque jour le service civique montre que les jeunes, loin de se désintéresser de la chose publique, veulent participer, sur le terrain, à construire une autre société. Chaque jour, Unis-Cité fait l’expérience de la capacité du service civique à être une étape d’apprentissage du respect des différences par l’action collective, une étape de mixité sociale et culturelle. Devant l’ampleur des enjeux de cohésion et d’intégration auxquels notre société doit faire face, la généralisation de ce service civique est devenue une nécessité.

 

La force du service civique : une vraie étape de vie d’apprentissage par l’action citoyenne

C’est bien parce qu’il est d’une durée suffisamment longue, 8 mois en moyenne, que ce service civique a un réel impact sur les jeunes qui s’y engagent, et leur permet de développer des compétences nouvelles, mais aussi de prendre conscience de leur responsabilité citoyenne et

d’évoluer dans leur regard sur la société. C’est parce qu’il lie mission d’intérêt général et temps de formation civique que le service civique est un vrai outil d’intégration et d’éducation à la citoyenneté. Il doit l’être pour tous les jeunes, du bac-5 au bac+5, du jeune qui n’a rien à celui qui a tout, de toutes croyances et origines. Car nous devons tous apprendre à donner au collectif et à vivre dans le respect des différences.

 

Les conditions de sa généralisation : des missions utiles et des structures d’encadrement,

capables d’accueillir tous les jeunes, du moins au plus diplômé 70 000 missions de service civique de 6 à 12 mois ont été proposées aux jeunes en 2015, deux fois plus qu’en 2014. Généraliser le service civique demandera à terme d’en proposer environ 800 000 par an. Une « utopie réaliste », qui demandera à l’Etat d’y mettre les moyens nécessaires, d’assurer l’indemnisation, l’encadrement et la formation citoyenne de tous. Les missions expérimentées par Unis-Cité dans les écoles, les bibliothèques, les maisons de retraite, les organismes Hlm…, montrent que cette généralisation est non seulement nécessaire mais possible. Faut-il que tous nos services publics et associations s’ouvrent encore plus largement aux jeunes, même les plus éloignés, et qu’ils aient les moyens de l’accompagnement nécessaire. La réussite de la généralisation du service civique demandera que l’Etat y mette les moyens nécessaires et l’implication de tous : élus de tous bords,  collectivités, citoyens, entreprises, associations car le défi de notre cohésion nationale !

 

_____________________________________

Contacts presse :

Isabelle PRATS : 06 59 11 65 16 – iprats@uniscite.fr   /  www.uniscite.fr / Sur Twitter : @uniscite

 

A propos d’Unis-Cité : Depuis 1995, Unis-Cité expérimente sur le terrain la mobilisation de jeunes de toutes origines sociales et culturelles et de tous niveaux d’études dans une année citoyenne, devenant l’association pionnière du Service Civique en France. Présente dans une cinquantaine de villes, elle a déjà mobilisé plus de 15 000 jeunes, dont plus de 2200 sur l’année 2015. L’objectif d’Unis-Cité : qu’il devienne naturel que tous les jeunes consacrent une étape de leur vie à la collectivité et que cette étape citoyenne soit un temps de mixité sociale et culturelle et d’apprentissage du vivre ensemble. www.uniscite.fr

Unis-Cité