Tout sur Unis-cité au quotidien
13
Mai
2020

04/03/2018 Diffuz, un réseau social solidaire

Unis-Cité
Diffuz, c’est de la solidarité quand je veux et où je veux ! déclare Thierry Bourralla, responsable du projet à la Macif. Disponible sur smartphone et tablette, Diffuz met en relation des associations et des bénévoles. Si la Macif est à l’origine de cette plateforme et la finance, c’est bien les « diffuseurs de solidarité » d’Unis-Cité qui l’animent.

Vingt jeunes, recrutés en service civique pour six mois, aident les associations à mettre en place des actions solidaires. Agés de 16 à 22 ans, ils sont étudiants en réorientation, sans emploi ou juste en année sabbatique. « Je me rends utile et je découvre autre chose. Le service civique, c’est une des choses faites par l’État qu’on apprécie », explique Samih, volontaire depuis janvier. Alors, dans la salle familiale des Fontaines, les jeunes engagés s’activaient et interpellaient les invités, jeudi. Avec leur sweat orange, difficile de passer inaperçu. Ils animent des ateliers comme un quiz de reconnaissance de logos d’associations. Le dialogue intergénérationnel est présent. Des sexagénaires interrogent les « diffuseurs de solidarité » sur leur engagement. « J’habite le quartier. Je suis venu parce que je suis attentif à ce qu’il se passe ici. Le défi que mènent ces jeunes est très beau », assure Jean. Samih lance un appel : « Il faut que l’on communique autour de nos actions. Le 17 mars, on organise une marche d’aide aux handicapés, au lac des Bretonnières, à Joué-lès-Tours. On recherche des bénévoles pour nous aider à pousser les personnes en fauteuil roulant. » Jeudi soir, une cinquantaine de personnes étaient présentes. Le pari est réussi. « On a eu plus de monde que prévu sur les listes. Je ne m’y attendais pas ! C’est un excellent début », se réjouissait Rémi, coordinateur à Unis-Cité.

 

Publié le 04/03/2018 à 04:55 Nouvelle République | Mis à jour le 04/03/2018 à 04:55

Unis-Cité