Tout sur Unis-cité au quotidien
22
Avril

500 jeunes d’Unis-Cité maintiennent le lien avec des personnes en situation de handicap et leurs aidants

Unis-Cité
Malgré le confinement, 500 jeunes en Service Civique à Unis-Cité sont mobilisés pour apporter à distance de la joie aux uns, des moments de répit aux autres !

 

La période de confinement est plus compliquée encore pour les personnes en situation de handicap, ainsi que pour les aidants familiaux, car elle accentue leur isolement et, souvent, leur anxiété. Face à cette situation inédite, Unis-Cité mobilise près de 500 de ses jeunes engagés en Service Civique à travers la France, en reconfigurant leur mission afin de soutenir à distance les personnes en situation de handicap et les aidants familiaux, et de contribuer à leur mieux-être.

Formés à la création d’activités adaptées et aux techniques d’écoute, les volontaires Unis-Cité adaptent leur mission pour maintenir le lien à distance avec les personnes handicapées, offrir des moments de répit et d’évasion aux aidants. Cela concerne en premier les bénéficiaires accompagnés individuellement à domicile dans le cadre des missions Unis-Cité. Lorsque cela est possible, ils viennent également en renfort de partenaires locaux existants (MDPH, CAF, groupes de protections sociales, association, etc.) afin d’accompagner des personnes supplémentaires. Les jeunes profitent également de ces échanges pour identifier des besoins particuliers ou les situations à risques et alerter les organismes adhoc. Ils peuvent constater par exemple que les aidants familiaux, se retrouvant avec tous leurs enfants à la maison, ont besoin d’aide pour occuper le reste de la fratrie pendant qu’ils prennent soin de l’un d’eux que son IME ne peut plus accueillir en journée.

 

A Toulouse, par exemple, les volontaires du programme Familles en Harmonie ont pris en charge une famille supplémentaire avec plusieurs enfants en situation de handicap, sur du soutien scolaire et des sorties pour les enfants, afin de soulager la mère de famille. Ils accompagnent aussi à distance les bénéficiaires d’une association d’aide à domicile, personnes âgées et personnes en situation de handicap, grâce à des appels téléphoniques réguliers (2 fois par semaine) pour maintenir le lien et alerter l’association en cas de problèmes.

 

Cette action est menée en lien avec la plateforme lancée par le Gouvernement Solidaires-handicap.fr (annonce de Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargée des personnes handicapées, le 6 avril), avec les Centres Communaux d’Action Sociale (CCAS) et les MDPH (Maisons Départementales des Personnes Handicapées), les associations telles que la Compagnie des aidants, l’Association Française des aidants, l’Unapei, et autres organismes locaux spécialisés.

 

Les missions de Service Civique auprès des personnes en situation de handicap et des aidants familiaux, mises en œuvre par Unis-Cité, sont soutenues par : Malakoff Humanis, la Fondation SNCF, de nombreux partenaires associatifs locaux et collectivités territoriales, notamment des Conseils départementaux et des CAF (Caisses d’Allocations Familiales), celles-ci étant les premiers partenaires financiers locaux sur Angers, Nîmes, le Pas-de-Calais, Rouen, Strasbourg, Toulouse.

 

Quelques exemples d’actions mises en place par les jeunes volontaires d’Unis-Cité :

Pour les personnes en situation de handicap :

  • Appels réguliers par téléphone ou en visio-conférence et proposition d’activités comme : blind tests musicaux ; séances de cinéma à partager (mycircle.tv), séance de relaxation animée par les volontaires ; séances de sport adapté, à l’aide notamment des pastilles proposées par l’association spécialisée Siel Bleu, etc.
  • Création de magazines sur une thématique dédiée, avec des jeux, des recettes, des poésies, des coloriages… ces magazines sont envoyés par la Poste, ou bien par mail pour impression à domicile.

Pour les aidants :

  • Organisation et animation de “cafés” virtuels, pour créer un lieu d’échange régulier entre les familles sur leur gestion du confinement
  • Propositions d’activités à distance pour les frères et soeurs d’enfants en situation de handicap, afin de soulager les parents souvent mis à rude épreuve : jeux, aide au soutien scolaire, séances de relaxation …
Unis-Cité