Tout sur Unis-cité au quotidien
17
Avril

Catherine Schwartz, Fondation Partage &Vie : « L’intervention de volontaires dans les EHPAD apporte une vraie plus-value »

Unis-Cité
Après 4 ans de programme Intergénéreux dans ses Ehpad notamment, avec mobilisation de volontaires d’Unis-Cité, la fondation va accueillir elle-même des jeunes en Service Civique… avec le soutien d’Unis-Cité.

 

Vous soutenez depuis plusieurs années la mise en œuvre du programme Intergénéreux au sein de la Fondation Partage & Vie : pourquoi ce partenariat avec Unis-Cité ?

Ce partenariat est d’abord une rencontre. Très vite nous avons perçu de part et d’autre l’évidence et le sens d’un partenariat. Le programme Intergénéreux a été mis en œuvre à partir de 2015, avec au départ 16 volontaires dans 4 établissements de notre fondation ; en 2018, on était à 77 volontaires dans 16 établissements et 10 en intermédiation (NDLR : dans le cadre de l’intermédiation ce sont les salariés de l’établissement qui encadrent / sont tuteurs des jeunes au quotidien et non ceux d’Unis-Cité). Le parti pris commun d’Unis-Cité et de la fondation était de s’attacher à tout ce qui peut stimuler et prolonger l’autonomie des personnes âgées, lutter contre leur isolement dont on sait à quel point il peut être facteur de dépendance. L’intervention des volontaires s’est articulée autour de 5 axes complémentaires touchant au mieux-être physique, intellectuel et moral en privilégiant une vision positive des seniors. Les volontaires en Service civique contribuent à leur bien-vivre, sans faire à leur place mais en les accompagnant. Ce programme a enclenché une dynamique tant au niveau national que local. Enfin, c’est important, il y a eu une évaluation des effets du programme, qui a été autant un outil de mobilisation de jeunes dans cette mission que de mesure de l’impact de leur action.

 

Qu’est-ce que des jeunes en Service Civique apportent à vos établissements ?

Les évaluations montrent que l’intervention de volontaires dans les EHPAD apporte une vraie plus-value. Leur dynamisme et leur disponibilité et, surtout, les échanges et le partage ont un impact positif sur le moral des résidents et contribuent à diminuer l’isolement de certains, via des actions individuelles et collectives. Les volontaires contribuent aux animations : organisation de fêtes, lecture de la presse, découverte d’internet, recueil de mémoires, ouverture sur la vie des jeunes aujourd’hui… Tout cela est riche, autant pour les personnes âgées que pour les jeunes. Parmi les accompagnés 75% déclarent se sentir plus en forme depuis que les volontaires leur rendent visite, 100% déclarent que les volontaires leur apportent joie et bonne humeur, 69% déclarent plus discuter avec les autres résidents depuis l’arrivée des volontaires et 81% souhaitent continuer à recevoir la visite de jeunes en Service civique.

 

La Fondation souhaite prendre progressivement son autonomie en matière de Service Civique et demander son propre agrément : pourquoi vous appuyer sur Unis-Cité pour cette transition ?

Les années de partenariat ont permis de confirmer la pertinence de mobiliser des jeunes en Service civique dans les maisons de retraite. Le modèle mérite toutefois d’être réinventé pour se développer encore plus. Travailler avec Unis-Cité dans le cadre de cette transition nous a paru une évidence. Nous avons une expérience en commun et des liens de confiance, nos établissements ont de bonnes relations avec les antennes locales. Unis-Cité facilite l’accueil dans la structure en lui mettant à disposition son agrément de Service civique, en prenant en charge la partie administrative relative au Service civique et en assurant, dans le cadre d’une journée collective inter-volontaires par mois, la formation civique et citoyenne des jeunes ainsi que leur accompagnement au projet d’avenir.

 

Quels sont vos objectifs et quel est pour vous l’intérêt d’être à terme autonome dans l’accueil de jeunes en Service Civique ?

Nous sommes une fondation d’utilité publique, à ce titre nous pouvons recevoir l’agrément de l’Agence du Service civique. Nous pouvons à terme nous organiser pour gérer des volontaires en Service civique. Nous souhaitons aussi faire connaitre aux jeunes les métiers du médico-social, qui ne sont pas assez connus aujourd’hui mais ont beaucoup de sens et une forte utilité sociale. Accompagner avec bienveillance et joie les personnes âgées est essentiel. Nous avons tous des proches âgés. Chacun comprend l’utilité de ces métiers. Parmi les services civiques intervenant à la Fondation, nous aimerions repérer ceux qui ont l’envie et le potentiel de nous rejoindre. Un volontaire a d’ailleurs déjà été embauché dans notre établissement de Dunkerque, comme animateur. Il fait un travail formidable.

 

-UNIS-CITÉ RELAIS accompagne le déploiement du Service Civique universel en France à travers :

  • l’intermédiation, système de portage des jeunes volontaires par Unis-Cité permettant à l’organisme d’accueil de ne pas avoir à gérer le portage administratif et juridique des jeunes (qui relèvent alors de l’agrément Unis-Cité), tout en bénéficiant du savoir-faire et d’un accompagnement renforcé par Unis-Cité (formation des tuteurs et hotline, journées mensuelles de formation des jeunes, permettant un co-tutorat vertueux).
  • des activités d’information (pôles d’appui territoriaux), des missions de conseil et des formations à destination des structures d’accueil,
  • un soutien opérationnel aux organismes associatifs ou publics souhaitant accueillir des volontaires (aide au recrutement, prise en charge des formations civiques des jeunes…).

En savoir plus : www.relais-service-civique.fr

Unis-Cité