Tout sur Unis-cité au quotidien
07
Avril
2020

De Nouvelle Aquitaine à Strasbourg en passant par Angers ou Reims : dans les antennes Unis-Cité les initiatives fleurissent pour répondre à la crise !

Unis-Cité

 

De Nouvelle Aquitaine à Strasbourg en passant par Angers ou Reims : les initiatives fleurissent dans les antennes Unis-Cité pour répondre à la crise !

De belles dynamiques se font jour un peu partout dans le réseau Unis-Cité, mues par le double désir de permettre aux jeunes de continuer leur engagement et de ne pas passer à côté de besoins sociaux pouvant s’avérer vitaux dans cette période de crise.

En Nouvelle Aquitaine : « Cette période de confinement permet aussi d’explorer de nouvelles manières de faire, de lancer des initiatives et de renforcer la cohésion régionale ! », s’exclame la responsable régionale d’Unis-Cité. « De toute crise naissent des opportunités, comme on dit… En sus de la poursuite des missions habituelles des volontaires, adaptées bien sûr, nous avons mis en place toute une offre d’activités à distance à destination de l’ensemble des volontaires de la région » :

Des ateliers proposés tous les jours à tous les volontaires de la région : ce sont les volontaires eux-mêmes ou leurs responsables d’équipe qui proposent ces ateliers par visioconférence.

– Un Formulaire pour proposer un Atelier : volontaires et salariés peuvent proposer et animer des ateliers et activités à distance via ce formulaire.

– Un Agenda partagé pour les Ateliers.

Ces ateliers sont divers : accompagnement à l’entretien d’embauche / à la rédaction de CV, temps de débat (ex : les stéréotypes sur la diversité), temps d’échanges (ex : Mexique : immigration et criminalité), temps de découverte (ex : le métier de psychologue), temps « loisirs » (coin lecture, mini-concerts…). Pour s’inscrire, les salariés inscrivent les volontaires à leur demande via un lien.

Mis en place depuis le 19 mars, ce système a déjà vu plus de 70 ateliers proposés sur les 3 premières semaines. Sur les 12 premiers ateliers tenus, 75% étaient totalement complets (105 inscrits). Un très beau démarrage, avec de beaux retours des volontaires.

La dynamique est telle que les salariés d’Unis-Cité Nouvelle Aquitaine veulent que le concept perdure au-delà de la période de confinement et que la démarche, présentée en TF numérique, est déjà reprise notamment en Bretagne et Val de Loire, Occitanie…

« Tout cela, grâce aux idées et prouesses techniques de Nicolas Dumont, le Responsable d’Antenne La Rochelle / Niort ! »

 

A Reims, « depuis le début de la crise sanitaire, nous avons tout d’abord gardé le lien téléphonique avec les personnes âgées accompagnées, que ce soit au domicile (en lien avec nos partenaires comme le CLIC, un bailleur social ou les Petits Frères des Pauvres), ou bien dans les structures (ARFOS, CHRS et EHPAD). Les jeunes continuent de répondre aux besoins  les personnes qu’ils accompagnaient », explique le responsable de l’antenne Unis-Cité. Au-delà des missions l’objectif est également de prévenir les situations de risques sanitaires, en lien avec les partenaires institutionnels concernés (service communal d’hygiène et de santé, CLIC, Petits Frères des Pauvres), ainsi que de faire remonter les situations problématiques auxquelles les personnes isolées sont confrontées (absence d’aide à domicile, impossibilité de faire les courses, d’aller à la pharmacie…).

Par ailleurs, l’antenne de Reims a travaillé de manière proactive sur la mobilisation des jeunes et travaillé sur la Réserve Civique. 11 des jeunes volontaires des programmes « Les Connectés » et « Les Voy‘âgeurs » s’impliquent autour de 3 axes :

  • Appels téléphoniques aux personnes vulnérables au sein du CLIC, afin de proposer des services de portage à domicile et de faire des retours aux travailleurs sociaux de l’ORRPA en cas d’urgence.
  • Distribution de colis alimentaires et médicaux avec les bénévoles des PFDP et de l’ORRPA aux personnes âgées ciblées par le CLIC dans le secteur géographique où les jeunes habitent (en respectant les règles sanitaires).
  • Porte à porte chez les personnes âgées indiquées par un bailleur social (en leur proposant les services cités ci-dessus).

 

> Voir une vidéo sur le portage de repashttps://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/emissions/jt-1920-champagne-ardenne (Emission du 19/20 GRAND EST (24/03/2020) à partir de la 29ème minute).

En conclusion, même si le quotidien d’Unis-Cité reste très centré sur la gestion de la crise, l’association doit, et veut, aussi préparer le rebond. D’autant que la prochaine rentrée de nouveaux volontaires, en septembre prochain, se prépare traditionnellement dès le mois de mars… Alors, le travail se fait grâce à toutes les techniques actuelles, notamment les réunions à distance, aussi bien pour les salariés que pour les membres du Conseil d’Administration, tous hyper impliqués et motivés pour relever des défis inédits.

Unis-Cité