Plus de 300 jeunes engagés en Service Civique avec Unis-Cité pour lutter contre la précarité énergétique

A l’occasion de la journée nationale de la précarité énergétique le 24 novembre, Unis-Cité a lancé un grand dispositif national de lutte contre la précarité énergétique, avec 305 jeunes en Service Civique sur l’ensemble du territoire métropolitain et sur l’Ile de la Réunion.

Plus de 12 millions de personnes sont aujourd’hui touchées par la précarité énergétique en France, et le phénomène va probablement encore s’aggraver, compte tenu des conséquences de la crise sanitaire, économique et géopolitique actuelle. Face à ces enjeux sociétaux et environnementaux importants, Unis-Cité renforce sa contribution aux solutions en lançant un nouveau projet global de lutte contre la précarité énergétique : Solidarité Energie.

Des jeunes, engagés pour la transition énergétique, qui se mobilisent auprès des personnes touchées par la précarité énergétique

Cette année, 305 jeunes volontaires en Service Civique s’engagent pour identifier, accompagner et aider les personnes touchées par la précarité énergétique. Répartis dans 25 antennes d’Unis-Cité sur l’ensemble du territoire métropolitain et sur l’île de la Réunion, ils ont plusieurs grandes missions : contribuer au repérage des personnes susceptibles de se trouver en précarité énergétique, les informer sur les aides existantes (pour le paiement des factures d’énergie et la réalisation de travaux de rénovation énergétique), les aider à les obtenir, et les accompagner dans la maîtrise de leur consommation d’énergie. Concrètement, ils organisent en équipe des actions d’information et de sensibilisation collectives sur les marchés, en pied d’immeuble, dans les locaux de partenaires, et proposent des accompagnements plus individualisés. 

Ce programme s’appuie notamment sur l’expertise qu’Unis-Cité a développée depuis plus de 10 ans en matière de missions de Service Civique environnemental. Il s’adresse en priorité aux ménages les plus vulnérables et susceptibles d’être en situation de précarité énergétique : les personnes venant dans les lieux de médiation sociale et dans les structures du champ de la lutte contre la précarité au sens large, les jeunes, les habitants des QPV, les copropriétaires de bâtiments dégradés, les habitants (locataires et propriétaires) des petites communes rurales. Après chaque rencontre, les personnes disposeront de solutions concrètes et pratiques à mettre en œuvre pour optimiser leurs consommations d’énergie.

Un programme d’envergure nationale qui réunit plusieurs grands acteurs de la transition énergétique 

Cette initiative ambitieuse est co-portée par Unis-Cité et le collectif Stop Exclusion Energétique, qui regroupe une soixantaine d’organisations engagées dans des actions de lutte contre la précarité énergétique. Elle a été coconstruite avec la Direction de l’habitat, de l’urbanisme et des paysages du Ministère de la Transition écologique et de la cohésion des territoires, l’ADEME et l’ANAH, et bénéficie du soutien d’entreprises majeures dans le domaine de l’Energie : Enedis, GRDF, EDF, Butagaz.