Tout sur Unis-cité au quotidien
21
Juillet

Léa et Raphaëlle, volontaires à Clermont-Ferrand, prolongent leur Service Civique pour aider les enfants en difficulté scolaire

Unis-Cité
« On a voulu essayer de pallier les 3 mois de confinement pour les enfants des quartiers prioritaires où on intervenait, avant, pour transmettre aux familles les éco-gestes… »

 

On essaye aussi de mettre de l’animation dans ces quartiers, en organisant avec le Secours Populaire des excursions pour les familles (parents et enfants ensemble) au Parc Vulcania ou au Parc Animalier d’Auvergne… ».

Comment cela se passe-t-il ?

« On s’adresse aux enfants en Maternelle et Primaire, avec des activités plutôt ludiques, comme des coloriages magiques (qui permettent de revoir le calcul ou les conjugaisons). Les enfants n’ont pas envie pendant l’été d’avoir l’impression de retourner à l’école. Les parents sont très demandeurs. Pour préparer tout ça, on a été bien aidées par notre Coordinatrice d’Unis-Cité et par une amie qui passe le CAPES ».

Pourquoi prolongez-vous votre Service Civique ?

Léa : « J’ai besoin d’argent pour payer mon école l’année prochaine, et puis j’avais vraiment envie de continuer pour apporter quelque chose ! »

Raphaëlle : « Moi aussi je voulais continuer. Le Service Civique m’a beaucoup appris et je sais maintenant que je veux me lancer dans l’apprentissage, en coiffure ».

Léa : « Après mon Bac en 2016, je suis arrivée à Clermont et j’ai fait plein de métiers différents, ouvrière, enquêtrice, vendeuse, caissière… Mais le Service Civique m’a confirmé mon intérêt pour la communication : les premiers mois, comme Ambassadeurs de l’Environnement, on a créé des jeux, des affiches et fait beaucoup de communication. Je vais me lancer dans un BTS Communication, et ensuite si je suis motivée dans un Master Communication digitale. »

Terrain