Tout sur Unis-cité au quotidien
27
Novembre

Malakoff Médéric soutient l’expérience des « Voy’Âgeurs » pour la mobilité des séniors

Unis-Cité

 

Après 10 ans de partenariat sur le soutien des séniors, Unis-Cité et Malakoff Médéric ont souhaité travailler ensemble sur la question spécifique de leur mobilité. Une nouvelle mission est expérimentée en cette rentrée d’octobre 2018, les Voy’Âgeurs, projet de stimulation et accompagnement de la mobilité des personnes âgées par des actions, aussi bien collectives qu’individuelles, menées par des jeunes en Service civique. L’objectif est de rendre cette mobilité pérenne au-delà même du temps d’intervention des volontaires.

L’association Unis-Cité est forte de plusieurs expérimentations locales de projets autour de la mobilité des séniors – notamment à Niort, Saint-Etienne et Grenoble ; quand à Malakoff Médéric, ce groupe a déjà mené diverses expériences intergénérationnelles.

 

Répondre à un enjeu national

  • En 2020 : 26 à 27% de la population aura plus de 60 ans, soit environ 18 millions de personnes,
  • Le taux de dépendance va doubler d’ici 2060,
  • L’organisation familiale évolue vers un isolement croissant, physique et social, des personnes âgées,
  • La question de la mobilité est centrale dans la capacité des personnes âgées à conserver leur autonomie et des relations sociales,
  • La mobilité diminue proportionnellement :
    – à l’âge (44% des plus de 75 ans déclarent une gêne pour se déplacer) ;
    – au niveau de revenu ;
    – à l’éloignement des centres urbains et des commerces de proximité.

 

Objectifs du projet

  • Donner l’information nécessaire aux séniors pour qu’ils puissent mieux utiliser les services et dispositifs de mobilité adaptés à leurs besoins ;
  • Stimuler les déplacements à l’extérieur pour favoriser le lien social et l’autonomie des personnes concernées ;
  • Stimuler leur activité physique ;
  • Soulager les aidants habituels.

 

Le Service civique, un levier d’action

Unis-Cité et Malakoff Médéric ont constaté que les jeunes volontaires peuvent jouer un rôle unique, notamment auprès des personnes âgées, car ils ne sont pas des professionnels en service, mais simplement des personnes de bonne volonté désireuses d’apporter aide et chaleur humaine.

 

Naissance du projet

Après avoir développé deux programmes de solidarité intergénérationnelle avec Unis-Cité (programmes Passeurs de mémoire et Intergénéreux)  Malakoff Médéric lui a proposé de co-construire une expérimentation sur la question de la mobilité des séniors. Pour cette co-construction, plusieurs groupes de travail ont été organisés à partir de décembre 2017, avec des collaborateurs de l’action sociale retraite du groupe (chargés de développement et conseiller technique) et le responsable des programmes de solidarité intergénérationnelle d’Unis-Cité. En interne, l’association a également travaillé avec ses salariés sur le terrain, en capitalisant sur toutes les expériences déjà menées au sein du réseau Unis-Cité dans le domaine.

Ce programme est complémentaire d’Intergénéreux, aujourd’hui déployé dans plus de 45 villes de France avec plus de 700 jeunes volontaires.

 

Les bénéficiaires directs

  • Des personnes âgées (70 à 80 ans) qui rencontrent des difficultés dans leur mobilité au quotidien, mais peuvent sortir et désirent bénéficier d’un accompagnement,
  • Des aidantsde séniors,
  • Des jeunes retraités qui, dans le cadre du projet, vont être sensibilisés à la question de la mobilité et mobilisés auprès de personnes âgées moins mobiles.

 

L’impact attendu

Ce projet devrait avoir un quadruple impact :

  • sur les bénéficiaires directs qui, sortant plus souvent de chez eux et accédant plus aux offres de loisirs/culture/commerce, devraient voir leurs moral et santé améliorés,
  • sur leurs aidants, qui seront soulagés et moins sollicités,
  • sur les volontaires eux-mêmes, qui vont renforcer leur confiance en eux, développer des compétences et savoir-être utiles pour leur insertion sociale et professionnelle, découvrir le secteur de l’accompagnement à la personne et, pour certains, changer leur regard sur les personnes âgées,
  • sur la collectivité, grâce à l’amélioration de l’utilisation des transports et de l’offre de loisirs/commerces, au renforcement de la cohésion sociale et à de nouvelles dynamiques.
Unis-Cité