Tout sur Unis-cité au quotidien
15
Février

Oui à la « société de l’engagement » !

Unis-Cité
Avec le Service Civique comme porte d’entrée privilégiée

Dans ses vœux à la jeunesse, Emmanuel Macron a affirmé une ambition forte pour 2018 et insisté sur l’importance de la « cohésion de la Nation » et de « l’engagement de chacune et de chacun ».

Le Service Civique est une porte d’entrée privilégiée vers l’engagement citoyen pour bon nombre de jeunes. Il permet aux jeunes (16 à 25 ans) pendant 6 à 12 mois de remplir des missions d’intérêt général dans de nombreux domaines : dans les écoles, les hôpitaux, les collectivités, les associations, etc. 

Toutes les études réalisées depuis plusieurs années, montrent que le Service Civique remplit parfaitement son rôle de réconciliation des jeunes avec la chose publique. 98% des jeunes se disent, après leur service, « davantage conscients des problèmes de société et capables et motivés pour apporter leur part ». Et, après avoir fait un Service Civique, 50% des jeunes qui ne s’engageaient pas auparavant le font – généralement dans la structure qui les a accueillis. Le Service civique est également un « catalyseur de citoyenneté » : les jeunes qui l’ont vécu votent 2 fois plus que les autres, par exemple.

Faire du Service Civique une étape incontournable de l’engagement pour tous les jeunes est une réponse concrète et immédiate pour que chacun.e s’engage pour « repenser un grand projet social pour notre pays ».

Pour cela, l’Etat doit prévoir une montée en charge massive avec 500 000 missions sur le quinquennat. Amplifier le développement du Service Civique, comme solution à la volonté d’engagement des jeunes, permettra de relever le défi d’une « société de l’engagement » !

Alors nous disons au Président Macron : Chiche !

Unis-Cité