Portait de Fania, nouvelle ambassadrice d’Unis-Cité

Fania : J’ai voulu devenir ambassadrice pour défendre les valeurs d’Unis-Cité qui me tiennent à cœur : la diversité, le vivre ensemble, la croyance au potentiel de chaque jeune… 
Je m’appelle Fania Anoir. J’ai 24 ans. J’ai grandi et j’habite toujours à La Garenne Colombes, dans le 92. Avant Unis-Cité, j’ai fait un master 1 en sociologie et sciences politiques à Dauphine et un stage dans un cabinet d’études marketing. Je me suis engagée en Service Civique dans le cadre d’une année de césure parce que je voulais découvrir la « vraie vie » avant de terminer mes études et j’avais envie de consacrer du temps pour la société, chose que je n’avais jamais vraiment faite auparavant. Je suis entrée à Unis-Cité dans le programme Rêve et Réalise, où j’ai monté mon projet « Place des Clichés » qui consiste à faire des ateliers auprès de jeunes pour parler des stéréotypes sur les femmes et les hommes.
Mon « moteur », c’est la compréhension du monde qui m’entoure, pour pouvoir par la suite mieux agir dessus. Unis-Cité m’a donné confiance en moi en me montrant que j’étais capable d’agir pour la société, à mon échelle, et m’a fait découvrir des compétences que je ne soupçonnais pas du tout avoir ou que je ne pensais pas pouvoir acquérir. La vie de groupe avec 14 profils et personnalités différents m’a également beaucoup enrichi sur le plan personnel : j’ai pu briser certains préjugés que j’avais et j’ai beaucoup appris des uns et des autres, chose qui ne serait jamais arrivée dans ma fac où les profils sont très souvent similaires. En fin de compte, sur le plan humain, j’ai beaucoup plus appris que lors de toutes mes années à l’université. Peu importe notre niveau d’études, notre culture, l’endroit d’où l’on vient…  nous avons tous le potentiel d’agir pour la société et c’est en agissant à plusieurs dans la diversité que l’on pourra faire bouger les lignes.
J’ai voulu devenir ambassadrice pour défendre les valeurs d’Unis-Cité, valeurs que je porte et qui me tiennent à cœur : la diversité, le vivre ensemble, la croyance au potentiel de chaque jeune peu importe d’où ils viennent, et son modèle de service civique… car je crois profondément que c’est une expérience unique que chaque jeune devrait (pouvoir) vivre.
J’espère que cette année sera à l’image de mon service civique : avec plein de rencontres enrichissantes de gens divers et variés, en faisant et testant ce que je n’aurai jamais fait dans ma vie de tous les jours, en apprenant et découvrant de nouvelles choses et avec beaucoup de joie, de rires et de complicité avec les personnes qui seront avec moi au quotidien, pour au final en ressortir encore plus grandie. ”