Tout sur Unis-cité au quotidien
07
Décembre
2020

Prochaines étapes ? Investir massivement pour que le Service Civique soit accessible aux mineurs décrocheurs

Unis-Cité

Prochaines étapes ? Investir massivement pour que le Service Civique soit accessible aux mineurs décrocheurs

L’obligation de formation pour les 16-18 ans, prévue par la loi pour une École de la Confiance de 2018, oblige depuis septembre les pouvoirs publics à proposer des solutions de formation ou d’apprentissage à tous les mineurs déscolarisés. Il devient urgent de développer beaucoup plus massivement les propositions de missions de Service civique accessibles à ces jeunes.

Un groupe de travail co-animé par Unis-Cité et l’Union Nationale des Missions Locales, créé courant 2020 vise à :

  • consolider les expériences des associations proposant l’accueil de mineurs dans le cadre du Service civique,
  • faire émerger et partager des outils de formation, d’accompagnement, de communication,
  • formuler des recommandations aux pouvoirs publics sur la manière de développer l’offre de missions accessibles à ces jeunes.

Un certain nombre de recommandations ont déjà été formulées par ce groupe de travail, destinées à la fois aux pouvoirs publics et aux organismes, associations et services publics accueillant des jeunes en Service Civique. L’une d’entre elles (la valorisation, sur le site de l’Agence du Service Civique, des missions accessibles aux mineurs), est dores et déjà effective.

Lire les autres recommandations ici : Service Civique et obligation de formation des 16-18 ans

Unis-Cité