Tout sur Unis-cité au quotidien
13
Mai

04/07/2018 Une expérience de vie “ fortifante ”

Unis-Cité
Chloé Rolin, responsable d’Unis-Cité en région Centre-Val de Loire, précise que « soixante jeunes seront recrutés pour démarrer à la session d’octobre prochain. Ces jeunes ont un niveau scolaire qui va de la fin de troisième au Master 2. Certains n’ont pas vraiment un parcours très linéaire », observe Chloé Rolin, qui ajoute : « Le service civique, c’est un lieu de mixité sociale. Les professionnels présents aujourd’hui étaient là pour leur dire leurs points forts et leurs points faibles. Pour les aider à grandir en quelque sorte… »

Ilyès, 20 ans, de Tours, a accompli un service civique « diffuseur de solidarité », une mission auprès d’associations pour les aider à obtenir du matériel, et auprès de « Diffuz », la plateforme des défis solidaires de la Macif. « Après le bac, je voulais acquérir une expérience en me rendant utile, voilà pourquoi j’ai choisi de faire un service civique. C’est un ami qui m’en a parlé. Maintenant, après sept mois de mission, je vais reprendre mes études de BTS en management. Je me sens plus organisé qu’avant, j’ai découvert le travail en équipe. »

Élise, 22 ans, a passé un bac TMD (Technique musique et danse) avant d’étudier la musicologie à la fac. « J’ai trouvé que le service civique, c’était une bonne opportunité d’avoir une expérience professionnelle encadrée. Je n’étais pas prête à entrer directement dans la vie active. Je voulais me donneur du temps, prendre du recul. J’avais besoin de cette césure, de cette expérience pour oser intégrer le Centre de formation des musiciens intervenants. Du coup, maintenant, je me sens plus forte qu’il y a huit mois pour l’aborder. »

Unis-Cité